La chorale de la cathédrale Holy Trinity — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de pratique culturelle

La chorale de la cathédrale Holy Trinity

Tradition: Christianisme
Appartenance: Anglicanisme
Groupe: Anglican Church of Canada/Église anglicane du Canada
Diocèse, association ou regroupement: Québec (Deanery of Quebec)
Paroisse, congrégation ou équivalent: Cathedral of the Holy Trinity (Québec)

Classé sous Pratique religieuse (9300), Pratique de communication religieuse (9350), Chant et cantique (9354)
et sous Organisation religieuse (9200), Communauté (9240), Pratique technique et artistique (9245).

Historique général


Chorale Holy Trinity
© Archives Holy Trinity, soumis à copyright

Traditionnellement, la chorale n'était composée que d'hommes. Dans les cathédrales et les collèges, seuls des hommes et de jeunes garçons chantaient dans la chorale, une tradition remontant au Moyen Âge. Les paroisses, plus libres, formaient des chorales mixtes accompagnées d’instruments tels la trompette, la clarinette ou le serpent. Avec le mouvement d’Oxford, aussi appelé « mouvement ecclésiologique » vers 1850-1900, la tradition des cathédrales s’est généralisée. Vers 1920-30, on trouvait des choeurs d'hommes dans toutes les petites paroisses.
De son côté, la tradition anglicane américaine était composée de chorales mixtes. Au Canada et donc à la cathédrale à cette époque, les églises anglicanes ont adopté la tradition des choeurs mixtes. À l'origine, la chorale était constituée de 12 garçons et de 12 hommes, qui se partageaient les voix de soprano, d'alto et de basse. Le premier organiste, dès son arrivée d’Angleterre, avait publié des annonces dans les journaux pour former une chorale. L'assemblée ne chantait que pendant les psaumes. Avec la réforme amenée par le mouvement ecclésiologique vers 1850-1900, l'assemblée s'est mise à participer davantage aux chants de la messe, alors qu'elle y était absente traditionnellement. Les archives inscrivent d'ailleurs l'achat d'un deuxième orgue en 1844, puis d'un troisième vers 1880, par besoin d'obtenir un instrument toujours plus puissant pour accompagner les chants de l'assemblée. Aujourd'hui, la plupart des paroissiens participent au chant des hymnes.
La chorale est composée d'environ 12 membres, mais on compte environ huit à dix chanteurs à la messe. L'important est d'avoir au minimum deux femmes et deux hommes pour pouvoir chanter les pièces du répertoire musical liturgique qui sont composées pour quatre voix. La moitié des chanteurs appartient à la communauté anglicane alors que les autres sont des amateurs de musique intéressés par la tradition musicale anglicane. Les pratiques de la chorale se font au deuxième étage du Church Hall, un bâtiment voisin de la cathédrale. Des chaises sont disposées autour d'un piano droit au fond de la salle.

Description


Chorale de Noël
© IPIR 2007, soumis à copyright

La chorale est responsable de la partie musicale de la messe, l'orgue assurant l'accompagnement. On y chante des textes liturgiques ou paraliturgiques. Le chef de choeur choisit un répertoire musical se rapprochant le plus possible de la tradition musicale anglicane : le répertoire des hymnes se veut assez stable, en continuité avec la tradition. Les différents Psaumes, chantés sur une dizaine de mélodies différentes, doivent demeurer familiers pour l’assemblée qui les chante. Les Anthems et les Motets sont sélectionnés à partir d'un vaste répertoire de chants religieux. Le répertoire demeure assez traditionnel, mais on y trouve aussi des compositeurs anglais contemporains qui ont écrit pour la liturgie anglicane.
La chorale, qui se place à l'arrière de l'église au début de la messe, entre en cortège derrière le porteur de croix et s'assied dans les estrades dans le choeur de l'église. La chorale interprète différents types de chants pendant la messe : les Anthems sont des chants paraliturgiques à caractère religieux et le Motet est une pièce chantée pendant la communion. Ces deux types de chant sont chantés exclusivement par la chorale. Les Psaumes, qui correspondent aux 150 textes bibliques de David, sont accompagnés par l'assemblée et chantés sur des mélodies toujours assez semblables. Les Hymnes, des textes bibliques mis en musique sous forme strophique, sont chantés à la fois par l’assemblée et la chorale. Lors de la messe, la chorale se trouve dans le choeur, à l'avant. Les chanteurs interprètent la plupart des pièces debout dans l'estrade, sauf lors du Motet et de l'Anthem, qui sont chantés en cercle au centre du choeur, entre les deux estrades. À la fin de la messe, la chorale quitte en procession avec le porteur de croix et retourne vers l'arrière de la cathédrale. La messe se termine avec la bénédiction du prêtre.
Les partitions des Psaumes, des Motets ou des Anthems qui seront chantées à l'office sont envoyées aux membres de la chorale ou distribuées au début de la répétition. Les chanteurs pratiquent assis regroupés par registres de voix (les sopranos, altos, ténors et basses ensemble). Lors d'une nouvelle pièce, ils chantent parfois les voix séparément pour solidifier les passages difficiles. Le chef de choeur les guide dans l'interprétation en soulignant le ton et les nuances à appliquer dans l'interprétation expressive d'une pièce. Ils se rendent ensuite dans le choeur de l'église pour pratiquer une dernière fois accompagnés de l'orgue. Les chanteurs profitent ensuite généralement d'une dizaine de minutes pour se préparer et vêtir leur costume. Puis ils se placent à l'arrière de l'église où ils devront être au début de la messe. Le nombre de membres étant relativement stable depuis quelques années, les 24 chanteurs de la chorale traditionnelle sont passés à seulement une dizaine. Il semble être plus difficile de recruter des voix d’hommes dans la chorale. Le chef de choeur souhaiterait recruter des musiciens de formation pour former un choeur où est valorisée la tradition musicale anglicane ainsi que pour assurer un jour une relève. Les chanteurs portent une soutane rouge et une toge blanche par-dessus. Ce costume rouge et blanc représenterait un certain rattachement de la cathédrale à la royauté.
L'orgue de chambre de la cathédrale accompagne toujours la chorale. Il est situé à l'avant, à droite du choeur. Les pratiques s'effectuent chaque dimanche matin de 9h30 à 10h45. La messe, qui débute à 11h00, dure entre 1h et 1h30. Les gens s’engagent donc de 9h30 à 12h30 chaque dimanche.
La chorale chante tous les dimanches, ainsi que pour les messes de Noël et du Vendredi saint. Elle chante occasionnellement lors de mariages ou de funérailles

Apprentissage et transmission


Benjamin Whitehouse
© IPIR 2007, soumis à copyright

Certains membres de la chorale chantent depuis l'enfance pour la messe de la cathédrale. Le chef de choeur a lui-même été petit chanteur de 8 à 14 ans à son église, en Angleterre. Il est entré à la cathédrale Holy Trinity en 2000 comme organiste. Il a repris la responsabilité du choeur en 2003. Quelques nouveaux chanteurs sont recrutés à l'Université Laval en musique ou au contact d'autres membres. La lecture musicale est un atout pour pouvoir facilement lire les partitions qui ne sont pratiquées que quelques minutes avant la messe. Cette condition permet aux nouveaux membres de s'intégrer plus facilement à la chorale. La tradition musicale de la messe anglicane a subi quelques transformations. Dans un premier temps, la chorale ne chante plus dans la tribune arrière. Depuis la contre-révolution des années 1920-30, elle s'est déplacée à l'avant. Dans un deuxième temps, celle-ci a ajouté une bénédiction chorale (Choral Blessing) à la clôture de la messe : lors de la procession en cortège vers l'arrière, celle-ci s'arrête en fin de parcours dans la rangée, au milieu des fidèles, et chante une dernière fois parmi eux. Dans un troisième temps, de façon traditionnelle, tous les membres de la chorale devaient appartenir à la communauté paroissiale, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui.

Localisation

Municipalité: Québec
Région administrative: 03 Capitale-Nationale
MRC: Communauté métropolitaine de Québec
Lieu: Cathédrale Holy Trinity, 31, rue des Jardins, Québec, Qc, G1R 4L6
Téléphone: 418 692-2193
Télécopieur: 418 692-3876
Site Web: http://209.160.3.218/

Source

Benjamin Whitehouse
Lien avec la pratique : Chef de choeur de la cathédrale et organiste de la cathédrale

Enquêteur : Élise Bégin
Date d'entrevue : 13 novembre 2007

Fiches associées

  • Le cimetière Mount Hermon

    Le Mount Hermon Cemetery occupe un terrain en pente de 26 acres entre le chemin Saint-Louis et la falaise avec une vue imprenable sur le fleuve Saint-Laurent. La famille du surintendant vit dans la maison du cimetière, de style néo-gothique, située à l'entrée. On y trouve plusieurs [...]

Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: