L'habit religieux des Petites Soeurs de la Sainte-Famille: hier et aujourd'hui — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit d'objet

L'habit religieux des Petites Soeurs de la Sainte-Famille: hier et aujourd'hui

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Sherbrooke
Communauté religieuse: Petites Soeurs de la Sainte-Famille

Classé sous Organisation religieuse (9200), Communauté (9240), Pratique vestimentaire (9243).

Historique général


Le costume des Soeurs de Sainte-Croix
© IPIR 2009, soumis à copyright

Mère Marie-Léonie Paradis a fait sa profession perpétuelle et est devenue marianite de Sainte-Croix en 1857. En 1876, elle fonde un ouvroir pour les jeunes filles qui requièrent une formation à la vie religieuse. Un costume est alors conçu par mère Marie-Léonie. Ces jeunes filles, appelées auxiliaires, reçoivent leur costume le 26 août 1877. Elles étaient alors vêtues d’une robe noire avec pèlerine et capeline noires, un petit bonnet blanc tuyauté, une capeline noire à laquelle était fixée un domino de même couleur, retombant sur la pèlerine. Une ceinture de laine bleue est nouée sur le côté droit de la taille et un chapelet est retenu sur le côté gauche, à la ceinture. Ce costume a perduré jusqu’en 1886.
À partir de ce moment, si la robe et la pèlerine demeurent les mêmes, on y ajoute un crucifix après les vœux perpétuels ou une simple croix après les vœux temporaires, les deux portant l’effigie J.M.J. Le bleu de la cordelière, qui était aussi portée par les Sœurs de Sainte-Croix, est changé pour du brun. Au long voile noir, on ajoute le bandeau et un bonnet blanc empesé pour couvrir la tête. Bien que l’Institut des Petites Sœurs de la Sainte-Famille ait été fondé en 1880, mère Marie-Léonie a le choix de porter le costume des sœurs de Sainte-Croix jusqu’en 1904 quand, par obéissance à l’épiscopat, elle renonce à la congrégation des Sœurs de Sainte-Croix afin de se consacrer uniquement à la congrégation des Petites Sœurs de la Sainte-Famille en 1904 et ainsi porter le costume de sa communauté. Depuis 1967, le costume est blanc. Le voile a été allégé et la robe tombe au bas du genoux.

Description


Le coeur
© IPIR 2009, soumis à copyright

Le costume est le symbole de la vocation des sœurs : il est le témoin des volontés de Dieu, leur mission étant de remplir la vocation à laquelle le Seigneur les appelle, en servant le Christ représenté par la personne du prêtre. Le costume s'est transformé en conformité avec Vatican II, qui voulait qu'il soit plus confortable et qu'il réponde aux besoins actuels des sœurs. Il n'en reste pas moins que, tout changement étant discuté et décidé lors des chapitres, le costume représente la communauté dans ses choix et ses valeurs.
Lors du passage du costume noir au costume blanc, les sœurs ont eu le temps et le choix de changer. Les parents des sœurs étaient très contents à l’époque du changement de costume. Ainsi, le costume blanc était plus court, plus léger, et facile d’entretien, comme il était fait à partir de serge, un tissu résistant qui ne fripe pas.
Aujourd’hui, les sœurs peuvent décider du modèle de leur costume et du tissu : certaines choisissent de porter une jupe et une blouse, parce qu’elles trouvent le port plus pratique, alors que d’autres préfèrent continuer de porter leurs trois mêmes robes, n’ayant pas de raison de changer, ce qui respecte également le vœu de pauvreté. Les couleurs varient entre le blanc et le blanc cassé. Ces costumes ont été inspirés des costumes d’autres communautés.
À chaque chapitre, le voile est toujours remis en cause. Il a d’ailleurs été raccourci pour certaines qui le désiraient. Au dernier chapitre, il a été décidé que les sœurs avaient la liberté de s’habiller comme elles le voulaient lorsqu’elles allaient en vacances ou dans leur famille.

Localisation

Municipalité: Sherbrooke
Région administrative: 05 Estrie
MRC: Hors MRC
Lieu: Maison générale, 1820, rue Galt Ouest, Sherbrooke, J1K 1H9
Téléphone: 819 823-0345
Télécopieur: 819 562-2578
Site Web: http://www.centremarie-leonieparadis.com/

Source

Soeur Monique Couture
Titre, rôle et fonction : Elle a été sacristine et responsable de l'atelier des uniformes.
Lien avec la pratique : Elle a participé à l'évolution du costume avant et après Vatican II en assistant aux chapitres où les changements apportés au costume étaient suggérés et votés.

Enquêteur : Stéphanie Teasdale et Marie-Claude Paradis
Date d'entrevue : 6 mars 2009


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: