La dévotion à Jeanne Mance chez les Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de pratique cérémonielle ou cultuelle

La dévotion à Jeanne Mance chez les Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Montréal
Communauté religieuse: Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph

Classé sous Système de croyance (9100), Être spirituel (9120), Intercesseur/médiateur (9123).

Historique général


Portrait de Jeanne Mance
© Archives de la Ville de Montréal, P1381-2

Jeanne Mance est née en 1606, à Langres en France. Elle se dévoue très tôt aux blessés de la guerre de Trente ans. Elle soigne pendant cette période de nombreuses victimes d’épidémies. À travers les expériences qu'elle vit et les personnes qu'elle rencontre, elle se sent appelée à servir en Nouvelle-France. La mission de Jeanne Mance se précise au gré de ses rencontres et des évènements, qui la mèneront, en 1642, dans l'île de Montréal pour fonder l’Hôtel-Dieu.

Femme d'action et laïque, Jeanne Mance dirige son hôpital tout en conservant une vie spirituelle centrée sur l'abandon à la Providence. Jeanne Mance meurt le 18 juin 1673, après avoir confié l'Hôtel-Dieu de Montréal aux mains des Hospitalières de Saint-Joseph. Sa cause de béatification s'est tenue entre 1959 et 1961. Le dossier sur sa vie et sa réputation de sainteté a été accepté à l'unanimité par les historiens en 1997.

Description


Sculpture représentant Jeanne-Mance aidant les démunis
© IPIR 2009, soumis à copyright

Avoir une dévotion pour quelqu’un signifie manifester un attachement particulier ou porter un culte à un saint ou une sainte. Avoir une dévotion, c'est aussi invoquer et prier cette personne pour lui demander de l'aide ou pour prendre contact avec elle. Le saint ou la sainte qui, par ses actions, ses valeurs ou sa spiritualité, inspire profondément quelqu'un, devient un sujet de dévotion.

Plusieurs objets peuvent être associés aux dévotions, par exemple des images dévotes, des médailles, etc. Les dévotions peuvent être personnelles ou communautaires. Les dévotions communautaires sont liées à l'histoire de la fondation de la communauté : elles donnent un sens à la vie chrétienne à travers ses croyances et ses valeurs. La dévotion particulière à Jeanne Mance est liée non seulement à ses réalisations héroïques, mais à sa « spiritualité de l'événement ». Jeanne Mance portait une attention particulière aux signes et aux indications de la volonté de Dieu, qui se manifestaient à travers les évènements qui ont jalonné sa vie. Dom Guy-Marie Oury, o.s.b., dira de Jeanne Mance « qu'elle vit ce que l'on peut appeler la spiritualité de l'événement ».

Localisation

Municipalité: Montréal
Région administrative: 06 Montréal
MRC: Communauté métropolitaine de Montréal
Lieu: Musée des Hospitalières de l'Hôtel-Dieu de Montréal, 251, ave des Pins Ouest, Montréal, H2W 1R6

Source

Soeur Thérèse Payer
Titre, rôle et fonction : Hospitalière de Saint-Joseph
Lien avec la pratique : Soeur Thérèse Payer est très attachée à Jeanne Mance. Elle lui manifeste une dévotion toute particulière, surtout pour sa «spiritualité de l'évènement».

Enquêteurs : Catherine Gaumond, Roseline Bouchard
Date d'entrevue : 9 février 2009


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: