Les phylactères — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit d'objet

Les phylactères

Tradition: Judaïsme
Appartenance: Judaïsme (orthodoxe)
Groupe: Sépharade
Paroisse, congrégation ou équivalent: The Spanish & Portuguese Synagogue of Montreal (Montréal)

Classé sous Pratique religieuse (9300), Pratique rituelle (9320), Geste rituel (9328)
et sous Pratique religieuse (9300), Pratique de communication religieuse (9350), Prière (9352).

Historique général


Rabbin Shachar Orenstein place les phylactères
© IPIR 2007, soumis à copyright

Dans la Torah, il est écrit : « Que les commandements que je te prescris aujourd'hui soient gravés dans ton cœur; tu les inculqueras à tes enfants, tu en parleras constamment, dans ta maison ou en voyage, en te couchant et en te levant. Attache-les en signe sur ta main, et porte-les comme un fronteau entre tes yeux ». (Deutéronome 6:4-9)
C'est la loi orale (le Talmud) qui explique comment mettre en pratique ce commandement divin. Le Nouveau Testament fait mention des phylactères. Les hommes juifs (et parfois les femmes) suivent cette prescription et portent des phylactères lorsqu’ils prient le matin et à certains autres moments de la journée.

Description


Le phylactère porté sur la tête contient quatre parchemins
© IPIR 2007, soumis à copyright

Les phylactères sont fabriqués là où il y a une large concentration de la population juive, soit en Israël et aux États-Unis.
Le phylactère se compose de deux boîtes en cuir contenant des morceaux de parchemin. Le phylactère qui est porté sur le bras (gauche pour les droitiers et droit pour les gauchers) contient un seul parchemin sur lequel un scribe a écrit les quatre extraits de la Torah qui évoquent le commandement. Le phylactère porté sur la tête contient quatre parchemins (un pour chacune des citations) placés dans quatre compartiments distincts. Les deux boîtes sont attachées à la tête et au bras à l’aide de longues lanières de cuir de manière spécifique.
Le port des phylactères est obligatoire pour tout homme juif orthodoxe dès l'âge de la bar mitsva. L'intention première de cette tradition est de clarifier et de diriger vers le divin l'attention de l'homme qui prie. Les résonances symboliques peuvent être multiples. Les lanières attachées au phylactère qui doit être placé sur la tête rappellent aux hommes qu’il faut que la tête reste connectée au cœur.
Dès sa bar mitsva, le jeune homme juif porte des phylactères durant ses prières matinales de la semaine (sauf pour le Chabat ou certaines fêtes), et ce, qu'il soit à la synagogue ou chez lui. Cette pratique est obligatoire selon la loi juive.
L'élément le plus important du phylactère est l'écriture des versets bibliques sur les morceaux de parchemin. Ces parchemins sont écrits par un scribe, sopher en hébreu, pour qui la formation est longue et rigoureuse.
La valeur de cet objet ne relève pas des matériaux dont il est fait, mais la façon dont il a été réalisé, selon les directives de la loi. C'est un objet précieux en raison de son sens spirituel. Sa valeur est plutôt immatérielle.

Localisation

Municipalité: Montréal
Région administrative: 06 Montréal
MRC: Communauté métropolitaine de Montréal
Lieu: Synagogue Spanish and Portuguese, 4894, avenue Saint-Kevin Ouest, Montréal, H3W 1P2
Téléphone: (514) 737-3695
Télécopieur: (514) 737-7430
Site Web: http://www.spanishportuguese-mtl.org

Source

Rabbin Schachar Orenstein
Titre, rôle et fonction : Le rabbin Schachar Orenstein est adjoint à la synagogue Spanish and Portuguese.

Enquêteur : Sharon Gubbay Helfer
Date d'entrevue : 15 janvier 2008

Fiches associées

  • La kipa

    Il existe une grande variété de formes et de couleurs de kipa. Généralement, le diamètre des kipot (pluriel) varie entre 10 et 24 cm. De nos jours, en Israël, des personnes portent de très petites kipot, de style « timbre-poste ». Le symbolisme de la kipa relè [...]
  • Le talith, châle de prière

    À l’exception des taliths de fabrication artisanale dont le tissu et les motifs peuvent varier, un talith standard est caractérisé par un long rectangle de laine sur lequel sont tracées plusieurs lignes de différentes couleurs (généralement noir, bleu, ou blanc). Le talith est pourvu [...]

Vidéos

Photos


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: