Le calice du fondateur, Father Edmund Wood — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit d'objet

Le calice du fondateur, Father Edmund Wood

Tradition: Christianisme
Appartenance: Anglicanisme
Groupe: Anglican Church of Canada/Église anglicane du Canada
Diocèse, association ou regroupement: Montréal (Archideaconry of Montreal)
Paroisse, congrégation ou équivalent: St. John the Evangelist Anglican Church (Montréal)

Classé sous Pratique religieuse (9300), Pratique rituelle (9320), Élément utilisé dans un rituel (9329).

Historique général


Calice de Father Wood, église St-John-the-Evangelist
© IPIR 2008, soumis à copyright

L'église possède différents calices qui ont été offerts par des paroissiens à plusieurs curés au fil des ans ou pour rappeler la mémoire d'un proche. Ainsi, on a souvent nommé les calices du nom des prêtres à qui ils ont été offerts. Le calice de Father Wood est le plus ancien appartenant à l'église. Il avait été donné au père Edmond Wood, fondateur de l'église St. John the Evangelist, à l'ancienne chapelle en 1878, alors qu'il n'était encore que diacre. Le donateur a indiqué que ce calice ne pouvait être utilisé que par le curé en place. De plus, on devait rendre hommage au patron du donateur, mais le nom de ce dernier a malheureusement été perdu.
Il provient probablement d'Angleterre (Hardman) et a été offert à Father Wood pour souligner en 1905 le 50e anniversaire de son ordination et la consécration de l'église.
La cérémonie eucharistique est une action de grâce commémorant la mort et la résurrection du Christ à travers le partage du pain et du vin, symbole du corps et du sang du Christ. Elle symbolise le dernier repas partagé avec ses apôtres. C'est dans le calice qu'on consacre le vin, représentant le sang du Christ, versé pour tous les pécheurs. L'eucharistie permet ainsi par le partage du pain et du vin de racheter ses péchés et de louer la gloire du Seigneur. Le prêtre soulève le calice contenant le vin et la patène contenant le pain et les consacre en prononçant une formule. Le vin contenu dans le calice est ensuite partagé entre les membres du clergé et l'assemblée pendant la communion.
Le calice de Father Wood est le plus précieux de l'église, car il est lié à la fondation de l'église. Il n'est d'ailleurs utilisé que lors d'occasions particulières, ce qui témoigne de sa valeur.

Description


Calices de l'église St-John-the-Evangelist
© IPIR 2008, soumis à copyright

Le calice du fondateur est un calice anglais de tradition catholique car, contrairement aux calices protestants qui sont habituellement massifs et sobrement décorés, il est plus petit et doré. On y a inscrit sous la coupe « presented to the reverend Edmond Wood by November 28th 1878 ». Sur le pied de la coupe est gravée une croix fleurie. Un médaillon de pierres précieuses de couleur bleue orne le pied de la coupe. Le médaillon porte une inscription en français : « Il n'est rien de si doux! ». Dans les années 1950, une paroissienne aurait légué à l'église ce médaillon précieux qui aurait été ajouté par le père Davidson. Selon nos informateurs, le texte ferait référence à la poitrine d'une femme sur laquelle était probablement porté le bijou.

Localisation

Municipalité: Montréal
Région administrative: 06 Montréal
MRC: Communauté métropolitaine de Montréal
Lieu: St. John the Evangelist , 137, avenue du Président-Kennedy, Montréal, H2X 3P6
Téléphone: (514) 288-4428
Site Web: http://www.redroof.ca/

Source

Douglas Dalton
Titre, rôle et fonction : Sacristain de l'église St. John the Evangelist
Lien avec la pratique : En tant que sacristain de la paroisse, Douglas Dalton est chargé de la tenue de la sacristie et du bon déroulement des célébrations. Il prépare tous les objets sacrés pour la messe et connaît bien les différents calices utilisés pour les célébrations.

Enquêteur : Élise Bégin
Date d'entrevue : 20 février 2008


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: