La prière chez les Carmélites : la relation avec Dieu et le monde — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de pratique cérémonielle ou cultuelle

La prière chez les Carmélites : la relation avec Dieu et le monde

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Montréal
Communauté religieuse: Carmélites déchaussées

Classé sous Pratique religieuse (9300), Pratique de communication religieuse (9350), Prière (9352).

Historique général


La prière à la chapelle du Carmel de Montréal
© Archives de Carmélites de Montréal, soumis à copyright

La spiritualité des Carmélites puise ses fondements dans les origines des carmes du 13e siècle : « Entre 1207 et 1214, Albert, patriarche de Jérusalem, leur donne une Règle de vie. Brève, équilibrée, tissée d'Écriture Sainte, elle organise leur vie commune de prière et de solitude, de travail et de pauvreté autour du précepte central : « méditer jour et nuit la Parole du Seigneur ». À partir de ce moment, les « Frères de Notre-Dame du Mont-Carmel » font leur entrée officielle dans l'histoire. [...] En Palestine, en ce 13e siècle, les Sarrasins se font de plus en plus menaçants. De nombreux carmes décident de retourner dans leur pays d'origine, qui en France, qui à Chypre ou encore en Italie, en Angleterre, en Allemagne, etc. [...] En Europe, les carmes, déracinés, sont en butte à toutes sortes d'incompréhension! Force est de s'inculturer, sinon l'Ordre mourra! La règle est adaptée : la vie commune est renforcée, les fondations dans les villes sont autorisées et l'apostolat recommandé. » (Site Internet : www.lecarmel.org/spiritualite/histoire/histoire.php) De plus, avec la réforme de Thérèse d'Avila privilégiant des monastères regroupant 21 religieuses au maximum, exigence présente dans la règle du carmel, la spiritualité des Carmélites s'est renforcée. De plus petits groupes favorisent une vie intense de prière.

Description


L'Oraison quotidienne
© Archives des Carmélites de Montréal, soumis à copyright

La prière personnelle est le pivot central et la raison d'être des Carmélites. Selon la Règle du Carmel de Saint Albert, les Carmélites se doivent de méditer jour et nuit la loi du Seigneur et de veiller dans la prière. Sans l'oraison, le carmel n'aurait pas lieu d'être : « Le jeûne, l'abstinence, le silence, l'office choral et le travail manuel ne sont là que pour aménager une aire favorable à l'oraison personnelle à laquelle la carmélite consacre deux heures par jour. » (Pelletier-Baillargeon, Hélène, Contemplation : Le Carmel de Montréal, Éditions Fides, Montréal, 1977, 69 pages.) La mission des Carmélites consiste à « porter le monde » par l'entremise de la prière continuelle. Vivant dans un cloître où la grille est toujours présente, la communauté du carmel ne reste pas à l'écart de la population afin de quitter ce monde, mais plutôt pour le porter en soi. Pour ce faire, les Carmélites de Montréal sont constamment en interaction avec le monde qui les entoure grâce aux journaux, à la télévision et au Web. La communauté est alors en mesure d'axer ses prières sur l'actualité et ainsi de « porter le monde » vers Dieu.

Apprentissage et transmission


Sr Rioux - 2007
© Archives des Carmélites de Montréal, soumis à copyright

Les Carmélites ont aussi la vocation de prier pour le clergé. Si le clergé est présent dans leurs prières au quotidien, les prières du jeudi sont spécialement réservées aux prêtres. On ne peut aborder la spiritualité des Carmélites sans évoquer la devise du Carmel selon l'esprit du prophète Elie : « Je vis en présence de Dieu, il est vivant le Seigneur devant qui je me tiens ».

Localisation

Municipalité: Montréal
Région administrative: 06 Montréal
MRC: Communauté métropolitaine de Montréal
Lieu: Monastère des Carmélites de Montréal, 351, avenue du Carmel, Montréal, H2T 1B5
Téléphone: (514) 271-6957
Télécopieur: (514) 271-2893
Site Web: http://www.lecarmel.org/index.php

Source

Soeur Lucille Rioux
Lien avec la pratique : Soeur Lucille Rioux a fait son entrée au Carmel de Montréal en 1939, il y a maintenant 70 ans. Au cours de cette longue période, elle a tenu différentes responsabilités à l'intérieur de la communauté, dont celle de prieure pendant 27 ans.

Enquêteurs : Louise Saint-Pierre, Maude Redmond Morissette
Date d'entrevue : 12 août 2009


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: