Les pots de pharmacie de 1884 des Augustines de Chicoutimi — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit d'objet

Les pots de pharmacie de 1884 des Augustines de Chicoutimi

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Chicoutimi
Communauté religieuse: Augustines de la Miséricorde de Jésus

Classé sous Organisation religieuse (9200), Communauté (9240), Pratique technique et artistique (9245).

Historique général


Les pots de pharmacie des Augustines de Chicoutimi
© IPIR 2009, soumis à copyright

Le 24 mai 1884, cinq Augustines de l'Hôpital général de Québec viennent prendre en charge l'Hôpital de la Marine de Chicoutimi, construit en 1882-1883 à la suite de pourparlers entre Mgr Dominique Racine et les gouvernements fédéral et provincial. Les cinq Augustines, Mère Saint-Gabriel, Mère Marie des Anges, Mère Saint-Elzéar, Mère Saint-Léandre et Mère Saint-André-Bobola, reçoivent ainsi le titre de fondatrices du monastère des Augustines de Chicoutimi.
Elles apportent avec elles, à bord du Vapeur Union, de nombreux coffres contenant les objets nécessaires à une première installation : objets de culte, objets utilitaires, pots de pharmacie et documents. Certains de ces objets sont aujourd'hui déposés dans la réserve muséale du monastère, comme les premiers pots de pharmacie appartenant aux fondatrices. Ainsi, en 1884, un des coffres contenait une pharmacie complète, consistant en des mortiers et des pilons, des balances, et des pots de pharmacie en porcelaine, pots qui devaient contenir des substances spécifiques, une des fondatrices étant pharmacienne de formation, Mère Marie-des-Anges.

Description


Pot de pharmacie - Uriseptic
© IPIR 2009, soumis à copyright

La collection muséale des Augustines de Chicoutimi compte présentement 24 pots de pharmacie en porcelaine de couleur bleue, ayant chacun un couvercle approprié en porcelaine, de la même couleur. De forme cylindrique, les pots présentent deux lignes blanches horizontales à chaque extrémité, et chacun des couvercles est muni d'un bouton blanc à l'extrémité supérieure. Autrefois, on y entreposait les substances et on y conservait les préparations médicinales: onguents, sirops, baumes, etc.
On peut lire sur certains pots des inscriptions en lettres blanches comme « quinine », « strychnine », « uriseptic », « nausea ». Les pots ont été présentés dans le cadre de plusieurs expositions à caractère historique, surtout pour des activités organisées pour le 125e anniversaire (en 2009), comme dans une des sections de l’exposition « Les Augustines ouvrent leurs portes sur 125e d'histoire », organisée par M. Luc Gagnon en mai 2009.

Localisation

Municipalité: Saguenay
Région administrative: 02 Saguenay-Lac-Saint-Jean
MRC: Hors MRC
Lieu: Monastère des Augustines de Chicoutimi, 225, rue Saint-Vallier, Chicoutimi, G7H 5H6
Téléphone: 418 549-7750
Site Web: http://www.augustines.org

Source

Luc Gagnon
Titre, rôle et fonction : M. Luc Gagnon est responsable des Archives de la communauté des Augustines de Chicoutimi. Il est historien et muséologue.
Lien avec la pratique : M. Luc Gagnon est responsable de la valorisation patrimoniale des objets appartenant à la collection du monastère des Augustines de Chicoutimi.

Enquêteurs : Alina Nogradi, Maude Redmond Morissette
Date d'entrevue : 7 mai 2009


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: