L'icône de saint Herman de l'Alaska — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit d'objet

L'icône de saint Herman de l'Alaska

Tradition: Christianisme
Appartenance: Orthodoxie (chalcédonienne)
Groupe: Église Orthodoxe d'Amérique / Orthodox Church in America
Diocèse, association ou regroupement: Archevêché du Canada / Archdiocese of Canada
Paroisse, congrégation ou équivalent: Saints Peter & St. Paul Sobor / Cathédrale des Saints Pierre et Paul (Montréal)

Classé sous Pratique religieuse (9300), Pratique rituelle (9320), Rite de sollicitation (9325).

Historique général


L'icône de saint Herman de l'Alaska, le fondateur de l'église orthodoxe en territoire nord-américain
© IPIR 2007, soumis à copyright

L'icône provient de Russie. Elle a été peinte au XXe siècle. Elle a été apportée et offerte à la cathédrale par un paroissien.

Description


L'icône de saint Herman de l'Alaska exposée à la Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul à Montréal
© IPIR 2007, soumis à copyright

L'icône est peinte sur bois. Elle représente saint Herman portant le costume de moine orthodoxe. Il s'agit d'une peinture récente, de la fin du XXe siècle. Même si l'icône n'est pas remarquable du point de vue artistique, elle a une grande valeur symbolique puisqu'elle contient ses reliques et qu'elle représente une personnalité importante de l'orthodoxie russe, le moine Herman. C'est sa double signification religieuse et historique qui rend l'icône plus précieuse que d'autres objets pour l'église et pour la paroisse Saint-Pierre-et-Saint-Paul. La valeur religieuse est amplifiée par la présence des reliques du saint. 


Sa signification historique réside dans le travail missionnaire de saint Tikhon en Alaska, né en 1760, non loin de Moscou, dans la ville de Serpukhov. Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, plusieurs hommes sont choisis pour devenir missionnaire dans les îles Aléoutiennes. Parmi eux, il y a le père Herman. Il résidait à Spruce Island, qu'il nommait « Nouveau Varlaam ». Cette île n'est pas très grande. Elle est couverte de forêts et traversée par une petite rivière. Le père Herman creusa de ses mains une grotte dans le sol où il passa son premier été. L'hiver venu, la Compagnie russe d'Amérique lui construisit une cellule en terre près de la grotte. Il y vécut jusqu'à sa mort. Non loin de la cellule, il fit élever une chapelle en bois et une petite maison-école pour les orphelins aléoutes. Tout au long de sa vie, il a enseigné la foi orthodoxe. Il est considéré comme le père de la foi orthodoxe en Amérique du Nord. 


L'icône et les reliques de saint Herman sont vénérées à plusieurs dates : le 27 juillet/9 août, c'est l'anniversaire de sa canonisation; le 15/28 novembre, c'est l'anniversaire de sa mort; le 13/25 décembre, c'est l'anniversaire de sa naissance. Le 11 mars 1969, l'Église orthodoxe en Amérique a canonisé le père Herman, premier saint d'Amérique à être canonisé par l'Église orthodoxe russe en Amérique. L'icône est conservée dans une boîte en bois qui s'appelle chivot. La boîte est munie d'une porte vitrée par où on peut voir l'icône. La relique du saint est conservée dans la cire. La cire est placée dans une autre petite boîte en forme d'étoile placée dans le coin gauche, en bas de l'icône.

Localisation

Municipalité: Montréal
Région administrative: 06 Montréal
MRC: Communauté métropolitaine de Montréal
Lieu: Cathédrale des Saints Pierre et Paul, 1175, rue de Champlain, Montréal, H2L 2R7
Téléphone: 514 522-2801
Télécopieur: 514 523-1011
Site Web: http://www.peterpaul.sobor.ca

Source

Anatoly Melnik
Titre, rôle et fonction : Anatoly Melnik est archiprêtre de la paroisse Saint-Pierre et Saint-Paul de Montréal, depuis deux ans.
Lien avec la pratique : L'icône est exposée dans la cathédrale des Saints Pierre et Paul de Montréal où le père Anatoly est curé et prêtre.

Enquêteurs : Iurie Stamati, Daniela Moisa
Date d'entrevue : 8 octobre 2007

Photos


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: