La fondation du Monastère des Augustines et de l'Hôtel-Dieu de Roberval — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Présentation de la communauté

La fondation du Monastère des Augustines et de l'Hôtel-Dieu de Roberval

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Chicoutimi
Communauté religieuse: Augustines de la Miséricorde de Jésus

Classé sous Organisation religieuse (9200), Communauté (9240), Récit fondateur (9241).

Description


L'Hôtel Commercial, 1918
© Archves A.M.J.R., soumis à copyright

Dès 1878 les prêtres Abbé Joseph-Ernest Lizotte (1905), Abbé Louis-Georges Paradis (1910), Abbé Georges Bilodeau, curé fondateur et citoyens de Roberval se préoccupent d’obtenir des soins adéquats pour les malades de la ville et de la région. Les mois et les années s’écoulent et un comité de fondation est institué. Les Augustines de Chicoutimi sont approchées pour une fondation à Roberval. Toutefois, ce n’est que le 24 mai 1918 que six religieuses foulent le sol sur les rives du Lac Saint-Jean. L’Hôtel commercial devient l’Hôtel-Dieu de Roberval. Mère Saint-Bernard (Marie-Louise Gosselin) en est la supérieure, Mère Sainte-Eugène (Stella Truchon) l’assistante, Mère Saint-Pierre (Marie-Eugénie Guay), Mère Saint-Ignace (Diana Simard), SS. Marie-de-la-Visitation (Marie-Anne Tremblay) tourtière, Sœur Sainte-Julie (Marie-Anne Boily) converse.
Les débuts sont difficiles et la petite communauté vit à la limite de la pauvreté. Les religieuses triment dur pour assurer le nécessaire en ce qui regarde la nourriture et les médicaments. Heureusement, elles sont supportées par des dames bénévoles. Les années 1920 s’inscrivent dans la période grise de l’histoire de l’Hôtel-Dieu. Malgré un manque de personnel, le nombre de vocation augmente.
Le matin du 24 mai 1928, dixième anniversaire de la fondation de l’Hôtel-Dieu c’est la catastrophe! Il y a cinq pieds d’eau dans les caves. Que se passe-t-il? Une estacade de la Price Brothers se brise et libère un million de billes. La situation est extrêmement grave. C’est la troisième fois que les Hospitalières subissent les ravages des eaux du lac qui envahissent cette fois non seulement les rives, mais la cour, l’étable, le hangar et toutes les dépendances. Les vaillantes hospitalières traversent l’épreuve avec courage et ténacité.
En 1936, l’épidémie de la tuberculose affecte toute la région et la décision est prise de construire un sanatorium. Il ouvrira ses portes en 1938. En 1942, une première aile s’ajoute à la section centrale et en 1947 une autre aile est construite du côté opposé. En 1965, une autre construction complète le complexe hospitalier de cinq étages.
Le 1er novembre 1944, les Augustines ouvrent un juvénat dans leur Monastère. Les jeunes filles qui y sont admises ont l’avantage de poursuivre leurs études en vue de leur préparation au cours d’infirmière, tout en se formant à la vie religieuse.
D’année en année, l’hôpital a grandi jusqu’à l’avènement de l’assurance maladie et l’assurance hospitalisation. Un grand bouleversement dans la vie des communautés religieuses. Pour demeurer fidèles au charisme de miséricorde, des œuvres nouvelles ont surgi de l’initiative communautaire, telles l’aide aux alcooliques, l’aide aux femmes en difficulté, l’accueil des convalescents, de dames âgées. Sans compter la collaboration apportée aux missions de la Fédération des Augustines. Dix des nôtres ont œuvré à la Fédération, au Paraguay et en Haïti. Deux religieuses sont encore en mission.
Le 23 mars 2002 après la conflagration qui a ravagé le Couvent des Ursulines de Roberval, une nouvelle orientation se dessine : l’accueil de ces dernières avec lesquelles elles ont à cœur de vivre la convivialité, pour marcher résolument à la suite du Christ.
En cette année 2010, 29 religieuses à vœux perpétuels, 2 professes à vœux temporaires, 2 novices forment la communauté.

Localisation

Municipalité: Roberval
Région administrative: 02 Saguenay-Lac-Saint-Jean
MRC: Le Domaine-du-Roy
Lieu: Monastère de l'Hôtel-Dieu de Roberval, 414, rue Brassard, Roberval, G8H 2E1
Téléphone: (418) 275-5097
Site Web: http://www.augustines.org; www.augustines.ca

Source

Soeur Thérèse Bergeron
Titre, rôle et fonction : Responsable des archives et secrétaire de la communauté des Augustines de Roberval
Lien avec la pratique : Soeur Thérèse Bergeron a travaillé pendant 34 ans aux archives de la communauté des Augustines de Roberval et elle connaît bien l'histoire de sa communauté. Elle a publié un ouvrage sur le sujet en 1992.

Enquêteurs : Alina Nogradi, Maude Redmond Morissette
Date d'entrevue : 25 mai 2009


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: