Devenir membre associé chez les Soeurs de l'Enfant-Jésus de Chauffailles — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de pratique culturelle

Devenir membre associé chez les Soeurs de l'Enfant-Jésus de Chauffailles

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse Ste-Anne-de-la-Pocatière
Communauté religieuse: Soeurs de l'Enfant-Jésus de Chauffailles

Classé sous Organisation religieuse (9200), Laïc (9250), Association religieuse (9251).

Historique général


Cérémonie d'engagement pour les associés, 2007
© Archives R.E.J., soumis à copyright

Dès 1986, les Sœurs de l'Enfant-Jésus de Chauffailles s'intéressent à la possibilité de mettre sur pied un projet de laïcs associés, comme cela se faisait déjà dans d'autres communautés religieuses du Québec. Entre 1992 et 1995, un comité est formé à l'intérieur de la Congrégation afin d'étudier la faisabilité d'un tel projet. C'est finalement en 1995 que la Congrégation invite un premier groupe de laïcs à cheminer dans le processus de formation menant à l'engagement des associés. La responsable du projet des associés durant les premières années est sœur Anne-Marie Rioux. En 1998, sœur Irène Lizotte prend la relève. Avec l'aide des religieuses de la communauté, sœur Irène Lizotte conçoit le programme de formation des associés. Aujourd'hui, en 2010, la Congrégation des Sœurs de l'Enfant-Jésus de Chauffailles peut compter sur 57 associés laïcs. De plus, une vingtaine de personnes sont déjà en formation.

Description


Soeur Irène Lizotte et Daniel Beaulieu, associé des Soeurs de l'Enfant-Jésus de Chauffailles
© IPIR 2010, soumis à copyright

Depuis une trentaine d'années, de nombreuses communautés religieuses du Québec ont senti le besoin de partager leur héritage spirituel et apostolique. Cette transmission s'est concrétisée à travers le recrutement d'associés laïcs. Le code de droit canonique stipule que les associés sont « les membres qui participent dans le monde à l'esprit d'un institut religieux, mènent la vie apostolique et tendent à la perfection chrétienne sous la haute direction de cet institut » (Art. 303). Chez les Sœurs de l'Enfant-Jésus de Chauffailles, les membres associés tendent à la perfection chrétienne en vivant pleinement leur baptême et leur dignité d'enfants de Dieu, en union avec l'Église, et en s'associant à la spiritualité de la Congrégation et au charisme apostolique de Reine Antier (Manifester le mystère d'amour d'un Dieu qui se fait enfant en Marie).
La formation des laïcs menant à l'engagement comme associé se déroule sur une période de trois ans. Au cours de 22 rencontres, les futurs associés ont la possibilité de découvrir s'ils ont des affinités avec la spiritualité de la Congrégation et des aptitudes à vivre le charisme-mission de la communauté. Cette formation permet aussi d'approfondir sa vie baptismale, son engagement apostolique, son enracinement dans sa foi et la connaissance de la Congrégation des Sœurs de l'Enfant-Jésus de Chaufailles et de la révérende mère Reine Antier, leur fondatrice. Durant la formation, chaque rencontre que font les membres associés comporte un temps d'enseignement, de partage, d'intégration, de réflexion et de prière. Les rencontres sont toujours dirigées par deux animateurs, qui sont des religieuses ou des associés.
Après cette formation qui s’étale sur trois ans, les laïcs doivent faire une demande par écrit à la supérieure provinciale afin d'expliquer les motifs qui les poussent à vouloir s'engager comme associés dans la Congrégation. Au mois de septembre de chaque année, une cérémonie est organisée à l'intérieur de la messe dominicale pour célébrer l'engagement des nouveaux associés et le renouvellement annuel de l’engagement des associés. À cette occasion, une formule d’engagement doit être récitée par tous les nouveaux membres associés : « Dieu, notre Père, Tu m’invites à approfondir mon engagement baptismal. Devant Toi, je m’engage librement comme associé(e) des Sœurs de l’Enfant-Jésus de Chauffailles en partageant leur spiritualité, leur charisme et leur mission en Église, selon le statut d’Associé. Daigne bénir mon désir et ma décision de répondre à ton appel. Aide-moi à vivre de façon à manifester le mystère d’amour d’un Dieu qui se fait enfant en Marie. Ô Jésus, viens vivre en moi, par ton Esprit, ta mission d’amour. Amen ».

Apprentissage et transmission


Épinglette des associés des Soeurs de l'Enfant Jésus de Chauffailles
© IPIR 2010, soumis à copyright

Pour les membres associés des Sœurs de l'Enfant-Jésus de Chauffailles, leur engagement se vit au quotidien et se fait sentir de plusieurs façons: en étant plus attentif et à l'écoute des autres, moins critique face aux agissements d'autrui, en donnant de l'importance au bénévolat et en ayant un contact plus fraternel avec les gens qui les entourent. Pour les religieuses de la Congrégation, les associés sont perçus comme le rayonnement du charisme de Reine Antier dans toutes les sphères de la population. Puisque les sœurs de la communauté sont de moins en moins présentes au sein de la société, les associés sont maintenant ceux qui font de l'apostolat direct auprès des laïcs. Ils perpétuent l'action d'aller porter Dieu au monde.

Localisation

Municipalité: Rivière-du-Loup
Région administrative: 01 Bas-Saint-Laurent
MRC: Rivière-du-Loup
Lieu: Maison provinciale, 60, rue Saint-Henri, C. P. 820, Rivière-du-Loup, G5R 3Z5
Téléphone: 418 862-3087
Site Web: http://www.soeursdelenfantjesus.com

Source

Soeur Irène Lizotte et Daniel Beaulieu
Lien avec la pratique : Depuis 1998, sœur Irène Lizotte est responsable des associés qui oeuvrent pour sa congrégation.

Enquêteurs : Maude Redmond Morissette, Isabelle Becuywe
Date d'entrevue : 15 mars 2010


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: