La Fête de l'Immaculée Conception à la basilique cathédrale de Notre-Dame de Québec — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de pratique cérémonielle ou cultuelle

La Fête de l'Immaculée Conception à la basilique cathédrale de Notre-Dame de Québec

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Québec
Paroisse, congrégation ou équivalent: Notre-Dame-de-Québec (Québec)

Classé sous Organisation religieuse (9200), Temps religieux (9280), Fête calendaire (9281).

Historique général


Mgr Denis Bélanger
© IPIR 2009 - soumis à copyright

La dévotion à l’Immaculée Conception est ancienne dans l’Église catholique. L’Immaculée Conception se fête le 8 décembre depuis 1477, par décision de Sixte IV, décision confirmée de nouveau par Clément XI en 1708. Le dogme, réaffirmé aussi par le concile de Trente, connaît une multiplication de ses représentations à partir du XVIIe siècle. Plusieurs pays se placent sous le patronage de la Vierge Marie, ainsi que de nombreuses églises et paroisses de partout au monde. Le 8 décembre 1854, le pape Pie IX définit le dogme de l’Immaculée Conception dans la bulle pontificale «Ineffabilis Deus». 


Au Québec, nombreuses furent les paroisses qui ont choisi la Vierge Marie comme patronne. Parmi les premières, on compte une chapelle construite en 1647, à l'endroit de l’actuelle basilique cathédrale Notre-Dame de Québec. Dans ce même lieu, la paroisse Notre-Dame de la Paix a été fondée en 1664 par Mgr François de Laval et ce, sous le patronnage de l’Immaculée Conception. C’est à partir de 1664 que s'installe à Québec la pratique de célébrer chaque 8 décembre la fête de l’Immaculée Conception. Elle devient la fête patronale du diocèse de Québec. Comme le Séminaire de Québec est devenu l’Université Laval en 1852, l’Immaculée Conception devient aussi la fête patronale de l’université. Cette fête a pris plus d’importance après 1854, quand le pape Pie IX a défini le dogme de l’Immaculée Conception.

Description


Mgr Marc Ouellet, archevêque de Québec officie la cérémonie
© IPIR 2009, soumis à copyright

L’Immaculée Conception est un des vocables de la Vierge Marie dans l’Église catholique et ce, depuis le XVIe siècle. Ce dogme signifie que Marie, mère de Jésus-Christ, fut exemptée du péché originel, qui constitue une attitude de fermeture à Dieu. Elle a connu la grâce de Dieu dès sa naissance, car ses parents, Anne et Joachim, lui ont miraculeusement donné naissance. Au fil du temps, l’Église catholique a affirmé et réaffirmé l’importance de la sainteté de corps et d’âme de Marie ; la prépondérance de cette sainteté étant la prémisse de la réception de l’Annonciation faite par l’archange Gabriel. Pour souligner la pureté de la Sainte Vierge, les vêtements liturgiques utilisés pour célébrer toute fête qui lui est dédiée sont blancs, parfois blanc et bleu. 


À Québec, on respecte aussi ces couleurs et, à l’occasion de la fête de l’Immaculée Conception, l’archevêque de Québec célèbre une messe solennelle, où sont conviés les prêtres diocésains. Au début de cette messe, on lit des textes saints ayant comme sujet l’Immaculée Conception et on choisit des chants spécifiques pour souligner qu’il s’agit d’une fête mariale. Durant la messe, on mentionne des événements d'importance ou on accorde des mérites diocésains à certaines personnes qui se sont démarquées par leur activité religieuse. Il y a aussi un concert et les prêtres diocésains sont ensuite invités au Séminaire de Québec pour participer à un souper, puis à la célébration eucharistique solennelle avec l’archevêque. 


Autrefois, on célébrait aussi cette fête avec une messe solennelle et des repas. On bénéficiait même d’un congé, car il s’agissait d’une « fête d’obligation » faisant partie du calendrier civil. Après le Concile de Vatican II, il y a un réaménagement du calendrier catholique et la fête de l’Immaculée Conception ne figure plus au calendrier en tant que fête « d’obligation ».

Apprentissage et transmission


Les prêtres diocésains co-célèbrent la cérémonie
© IPIR 2009, soumis à copyright

À la Basilique Cathédrale Notre-Dame de Québec, depuis 1664 jusqu’à nos jours, la fête de l'Immaculée Conception est perpétuée en tant que fête ayant à la fois un caractère religieux et de fortes implications civiles. Comme il s'agit de la fête du diocèse de Québec, elle acquiert, au fil du temps, le pouvoir de la tradition, se transmettant par les pratiques religieuses des prêtres diocésaines et des gens du milieu social les entourant.

Localisation

Municipalité: Québec
Région administrative: 03 Capitale-Nationale
MRC: Communauté métropolitaine de Québec
Lieu: Presbytère de la Cathédrale Québec, 16, rue Buade, Québec, G1R 4A1
Téléphone: 418 692-2533
Télécopieur: 418 692-4382
Site Web: http://www.nddq.org

Source

Mgr Denis Bélanger
Titre, rôle et fonction : Curé à la Basilique Cathédrale Notre-Dame de Québec.

Enquêteurs : Marc-André Complaisance, Imre Nogradi


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: