La ceinture de saint Jean de Shanghai et Los Angeles (Jean Maximovitch) — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit d'objet

La ceinture de saint Jean de Shanghai et Los Angeles (Jean Maximovitch)

Tradition: Christianisme
Appartenance: Orthodoxie (chalcédonienne)
Groupe: Église Orthodoxe d'Amérique / Orthodox Church in America
Diocèse, association ou regroupement: Archevêché du Canada / Archdiocese of Canada
Paroisse, congrégation ou équivalent: Saints Peter & St. Paul Sobor / Cathédrale des Saints Pierre et Paul (Montréal)

Classé sous Pratique religieuse (9300), Pratique rituelle (9320), Rite de sollicitation (9325).

Description


Starosta Andrei Boldireff dans l'église Saint-Séraphim-de-Sarov à Rawdon
© IPIR 2011, soumis à copyright

Saint Jean de Shangai (Michel Maximovitch) a été archevêque de Shanghai et de San Francisco entre 1896 et 1966. Il a reçu son éducation secondaire à l'école militaire de Potlava. Il a ensuite étudié le droit à l'université de Kharkov. En 1921, lors de la guerre civile, il fut évacué à Belgrade, où il acheva ses études de théologie. En 1926, il fut ordonné prêtre. Saint Jean devint professeur au séminaire serbe de Bitol. En 1934, il fut ordonné évêque, malgré ses réticences, et envoyé à Shanghai, en Chine, où il soutint les réfugiés russes. Avec l'arrivée des communistes en 1949, les réfugiés russes de Shanghai furent évacués. Mgr Jean obtint pour ses ouailles l'autorisation d'émigrer aux États-Unis. En 1951, il fut nommé archevêque de l'Église russe hors frontières pour l'Europe occidentale. En 1963, il fut envoyé d'urgence à San Francisco pour restaurer la paix au sein de la communauté russe divisée à propos de la construction de la cathédrale qui abrite aujourd'hui ses reliques. L'archevêque Jean est mort le 2 juillet 1966 à Seattle à la cathédrale de San Francisco. Depuis sa mort, on lui attribue de nombreux miracles. Il fut canonisé en 1994 par le Synode de l’Église russe hors-frontières. Ses reliques furent déposées dans la Cathédrale de l’Église russe hors-frontières de San Francisco.


« J'ai eu l'honneur, la grâce d'être béni par lui quand il était vivant, deux semaines avant son décès. Il est venu à Vancouver. J'avais 15 ans. Il a téléphoné à mon père. Il lui a dit : Je voyage avec l'icône miraculeuse de la Mère de Dieu. Voulez-vous que je l'apporte dans votre église? Mon père lui a répondu : Bien sûr, venez! Même si, à l'époque, nos églises n'étaient pas en communion, il est venu nous rencontrer. C'était un saint homme! Il n'aimait pas la politique! Il est venu, il est resté, il a mangé chez nous, il nous a bénits. Alors, il nous a fait don de sa ceinture. Lorsque mon père était très malade à l'hôpital, les derniers trois mois de sa vie, il ne voulait pas prendre de morphine. Il avait le cancer... Quand les douleurs étaient insupportables et qu'il n'en pouvait plus, j'apportais la ceinture de saint Jean. On la posait sur lui et ça calmait ses douleurs » (témoignage d'Andrei Boldireff).


Présentement, la ceinture est en possession de monseigneur Irénée (Rochon). Il l'amène avec lui dans son ministère et la prête aux gens en souffrance ou malades.

Localisation

Municipalité: Rawdon
Région administrative: 14 Lanaudière
MRC: Matawinie
Lieu: Chapelle de la Transfiguration de Jésus-Christ, 3495, 15e Avenue, Rawdon , J0K 1S0
Téléphone: 450-834-5843

Source

Andrei Boldireff
Titre, rôle et fonction : Andrei Boldireff est sous-diacre et starosta (président du conseil d'administration) de l'église Saint-Séraphim-de-Sarov de Rawdon. Il est le fils d'Oleg Boldireff, fondateur de l'église Saint-Séraphim-de-Sarov et du cimetière orthodoxe de Rawdon. Tout au long de sa transplantation à l'hôpital, Andrei Boldireff a été accompagné par la ceinture miraculeuse qui a appaisé les douleurs.
Lien avec la pratique : Andrei Boldireff est membre actif de la communauté orthodoxe russe de Montréal et de Rawdon.

Enquêteur : Daniela Moisa
Date d'entrevue : 22 octobre 2007

Fiches associées

  • La chapelle de la Transfiguration-de-Jésus-Christ de Rawdon

    Juridiquement, la chapelle de la Transfiguration fait partie du complexe orthodoxe de Rawdon composé d'une église plus grande dédiée à saint Séraphim de Sarov (1966), d'un skite (1977) et d'un cimetière (1962). Tous les bâtiments appartiennent à la paroisse des Saints-Pierre-et-Paul de Montréal depuis le legs d'Oleg Boldireff [...]

Photos


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: