Les personnes associées à la famille spirituelle des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de pratique culturelle

Les personnes associées à la famille spirituelle des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Montréal
Communauté religieuse: Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph

Classé sous Organisation religieuse (9200), Structure (9210), Structure communautaire (9214).

Historique général


Le guide des associés
© IPIR 2008, soumis à copyright

Après la tenue du Concile Vatican II, plus de place a été accordée aux laïcs au sein de l'Église. Cela s'est exprimé concrètement, dans les communautés religieuses, par le développement de groupes de laïcs associés aux congrégations. Dans ces regroupements, la spiritualité et le charisme, tant des religieux que des laïcs, se confondent. En effet, le fondateur des Hospitalières de Saint-Joseph, Jérôme Le Royer, était laïc et membre de la Confrérie de la Sainte Famille. Le groupe d'associés des Hospitalières de Saint-Joseph voit le jour en 1989, sous l’égide de sœur Thérèse Payer. Déjà, en parallèle, sœur Gaudet organisait des séances mensuelles pour un groupe nommé «Les Chercheurs de Dieu». Ce groupe, qui se composait presqu’essentiellement d'infirmières de l'Hôtel-Dieu de Montréal, se joindra avec les années, à celui des associés de la communauté.

Description


Micheline Paré porte l'insigne des associés des Religieuses hospitalières de Saint-Joseph
© IPIR 2008, soumis à copyright

À Montréal, les Hospitalières de Saint-Joseph ont mis sur pied un groupe d'associés pour transmettre aux laïcs leur charisme et leur mission. Composé d'une vingtaine de femmes, ce groupe témoigne de l’actualisation de la spiritualité de cette communauté. De nos jours, il existe dans le monde environ 300 associés à la congrégation, répartis en France, en Amérique latine, aux États-Unis et au Canada.

Les rencontres des associés de Montréal se font le troisième jeudi de chaque mois, de 13h00 à 15h00. Chaque année, le groupe approfondit sa spiritualité et son charisme. Certains thèmes sont abordés, en lien avec les évènements de la vie, l’actualité. Les religieuses avaient la responsabilité de l'animation des rencontres, mais, depuis quelques années, des associés laïcs s’en chargent. On invite parfois des conférenciers pour discuter de sujets particuliers. Ainsi, des spécialistes proposent des entretiens, par exemple, sur les voyages de saint Paul, ses épîtres, sur la profession de foi, etc.

Les rencontres des associés s'ouvrent par un échange à propos des peines et des joies qu'ont vécues les membres. Ensuite, en petits groupes, les participants procèdent à l'analyse des textes religieux à l’ordre du jour, c’est-à-dire à la lecture et à la discussion en groupe. La rencontre se clôt par une prière à la chapelle, suivie d'une collation. Pour devenir associé, il faut assister aux séances mensuelles durant au moins une année. Au cours de cette période, le participant intéressé doit montrer de l’intérêt à devenir associé. Au terme de cette année, il rencontre la sœur responsable du groupe et remplit des formulaires au sujet de ses croyances. Finalement, on lui demande s’il est prêt à s'engager. Le candidat admis s'engage pour un ou deux ans en tant qu’associé à la spiritualité de la famille hospitalière. Cependant, il ne s’agit pas de vœux. Cet engagement se tient à une date déterminée par le groupe, date significative de la famille hospitalière, soit le 6 novembre (anniversaine de mort du fondateur) ou le 19 mars (fête de saint Joseph). Les futurs associés prononcent à cette occasion les paroles suivantes : «Je m'engage à approfondir ma vie de baptisé, à vivre selon le charisme que Jérôme le Royer a reçu de Dieu: l'union de charité et la liberté des enfants de Dieu, en annonçant la Bonne Nouvelle par mon service dans ma vie de tous les jours et selon mes possibilités, et à partager la mission des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph ».

Comme le souligne sœur Gaudet, être associé signifie vivre son baptême en faisant partie d’un groupe de partage et de ressourcement, cela signifie grandir dans la foi, l’espérance et la charité. Ce regroupement est un complément à la vie catholique familiale des associés. Notre informatrice, Micheline Paré, met en application son approfondissement de la foi au quotidien, notamment dans son travail à la Résidence Marie-de-la-Ferre. Être associé signifie vivre la tendresse et la compassion au quotidien, au travail, dans son milieu et dans sa paroisse.

Apprentissage et transmission


Insigne des associés des Religieuses hospitalières de Saint-Joseph
© IPIR 2008, soumis à copyright

Le charisme, la spiritualité et la mission des Hospitalières de Saint-Joseph se transmettent au cours des séances mensuelles. Cependant, la transmission s’accomplit également par l’application au quotidien des valeurs religieuses dans les faits et gestes des associés. Comme le dit Micheline Paré, «des gens qui sont malades et on besoin de réconfort, il y en a et en aura toujours». Pour les associés, les sœurs sont des modèles à suivre. Les sœurs encouragent de plus en plus les associés à vivre le charisme, la spiritualité et la mission des Religieuses Hospitalières. Certains membres sont même associés depuis une vingtaine d’années.

Localisation

Municipalité: Montréal
Région administrative: 06 Montréal
MRC: Communauté métropolitaine de Montréal
Lieu: Résidence Marie de la Ferre, 225, avenue des Pins Ouest, Montréal, H2W 1R5
Téléphone: (514) 844-1022
Télécopieur: (514) 844-9114

Source

Micheline Paré et soeur Nicole Gaudet
Lien avec la pratique : Micheline Paré est une laïque associée à la famille des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph depuis 2006. Soeur Nicole Gaudet est, depuis 1994, en charge des associés à la famille des Hospitalières de Saint-Joseph, à Montréal.

Enquêteurs : Roseline Bouchard, Mario Paradis.
Date d'entrevue : 19 mai 2011

Photos


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: