La grotte Notre-Dame-de-Lourdes: lieu de pélerinage et de prière des Soeurs servantes du Saint-Coeur de Marie — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de lieu

La grotte Notre-Dame-de-Lourdes: lieu de pélerinage et de prière des Soeurs servantes du Saint-Coeur de Marie

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Québec
Communauté religieuse: Soeurs servantes du Saint-Coeur de Marie

Classé sous Organisation religieuse (9200), Espace religieux (9270), Lieu sacré (9273)
et sous Pratique religieuse (9300), Cérémonie (9310), Pèlerinage (9317).

Historique général


Procession de la Fête-Dieu, 1961
© Archives SSCM, soumis à copyright

En 1960, lors de l'année commémorant le centenaire de la congrégation des Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie, une grotte dédiée à Notre-Dame-de-Lourdes fut bâtie dans la cour arrière de la maison de Beauport. La grotte a été fabriquée à partir des pierres de granit provenant de la construction des nouvelles ailes de la maison, en 1958. À l'intérieur de la grotte se trouve un ossuaire. Quelques années avant la construction de la grotte, des religieuses de la congrégation s'étaient rendues en pèlerinage à Lourdes et y avaient, par la même occasion, rapporté des fragments du rocher des apparitions de Lourdes. Ces fragments ont été insérés dans la structure au moment où la grotte a été érigée et ils sont exposés sur la façade avant. Dans la plupart des maisons et des couvents importants de la congrégation, que ce soit en France, aux États-Unis ou au Canada, la communauté construisait des grottes dédiées à Notre-Dame-de-Lourdes, démontrant ainsi la grande dévotion des Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie pour la Vierge.

Description


Grotte des Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie, 1996
© IPIR 2009, soumis à copyright

D'abord et avant tout un lieu de prière, la grotte de Notre-Dame-de-Lourdes est visitée quotidiennement par les soeurs. La grotte est un lieu propice pour la prière et la récitation du chapelet. Si, à une certaine époque, la grotte était le lieu de nombreux pèlerinages à la Vierge et de processions, notamment du celle du Saint-Sacrement, elle réussit encore aujourd'hui (2010) à rassembler la congrégation à certaines occasions. La communauté apprécie notamment de se regrouper autour de la grotte pour y réciter un chapelet en commun.
La grotte est aussi un lieu de recueillement auprès de l'ossuaire, où reposent les restes mortels des soeurs exhumées, en 1960, du cimetière du couvent de Limoilou. Les restes mortels sont déposés dans de petits cercueils identifiés au nom des défuntes soeurs. De plus, durant la période hivernale, les cercueils de soeurs décédées sont entreposés dans l'ossuaire avant d'être mis en terre, le printemps venu. Puisque l'intérieur de l'ossuaire n'est jamais accessible, la congrégation a fait installer une plaque commémorative à son entrée, plaque mentionnant le nom de toutes les soeurs exhumées, afin d'informer les familles qui visitent le lieu de repos d’une parente religieuse. Une deuxième plaque commémorative indique le nom de toutes les religieuses de la communauté qui sont enterrées dans des cimetières de paroisses. Pour les Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie, il est essentiel de faire mémoire de toutes les soeurs ayant appartenu à la communauté, y compris celles dont les noms ne se retrouvent pas sur un monument funéraire du cimetière de la congrégation. La grotte de Notre-Dame-de-Lourdes est ainsi le lieu de recueillement pour prier les religieuses qui ne sont pas enterrées parmi leurs consoeurs.

Localisation

Municipalité: Québec
Région administrative: 03 Capitale-Nationale
MRC: Communauté métropolitaine de Québec
Lieu: Maison de Beauport, 37, avenue des Cascades, Québec, G1E 2K1
Site Web: http://www.soeurs-sscm.org

Source

Soeur Monique Roy
Titre, rôle et fonction : Sœur Monique Roy est responsable des archives de la congrégation des Sœurs Servantes du Saint-Coeur de Marie.

Enquêteurs : Daniela Moisa, Maude Redmond Morissette
Date d'entrevue : 16 novembre 2009


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: