La chapelle des Filles de Jésus: hommage aux origines de la congrégation des Filles de Jésus — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de lieu

La chapelle des Filles de Jésus: hommage aux origines de la congrégation des Filles de Jésus

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Trois-Rivières
Communauté religieuse: Filles de Jésus

Classé sous Organisation religieuse (9200), Espace religieux (9270), Lieu de culte (9271).

Historique général


Cérémonie à la chapelle des Filles de Jésus, 1978
© Archives Filles de Jésus, soumis à copyright

À la suite de l'achat de la première maison provinciale des Filles de Jésus sur le boulevard Saint-Louis à Trois-Rivières en 1922, les autorités souhaitent y construire une chapelle rendant hommage à la chapelle de la maison mère de Kermaria, en France. Entamés en septembre 1933, les travaux de construction s'achèvent en 1934. La messe inaugurale est célébrée en novembre 1934 et souligne, par la même occasion, le centenaire des Filles de Jésus. Réplique fidèle de la chapelle de Kermaria, la chapelle de Trois-Rivières est érigée sous le vocable de Saint-Joseph de Kermaria.

Description


Devant de la chapelle des Filles de Jésus
© IPIR 2010, soumis à copyright

De style néogothique, la chapelle des Filles de Jésus est, dans son ensemble, une réplique de la chapelle de Kermaria en France, le berceau de la congrégation. Plusieurs éléments permettent de souligner les origines bretonnes et françaises de la communauté. Dès l'entrée dans la chapelle, l'écusson de la Bretagne sur le parquet accueille les visiteurs, de même que l'hermine bretonne qui est apposée à intervalles réguliers sur le parcours de l'allée centrale. Un emblème représentant l'union entre les Filles de Jésus françaises et les Filles de Jésus canadiennes a aussi été placé à l'avant de la chapelle. Il s'agit d'un lis de France entouré de deux feuilles d'érable. Bien que toutes les statues présentes dans la chapelle soient importantes, deux d'entre elles ont une signification particulière pour les Filles de Jésus. D'abord, la statue de sainte Anne, patronne de Bretagne, et celle de sainte Catherine, rappelant le 25 novembre 1834, date de fondation de l'institut.
De par son style néogothique, la chapelle se divise en trois niveaux. Le troisième niveau, le triforium, a été construit pour permettre aux religieuses atteintes de la tuberculose d'assister aux offices de la chapelle, grâce aux petites fenêtres qui s'y trouvent. Depuis la première célébration en 1934, on y célèbre toutes les principales cérémonies des Filles de Jésus à Trois-Rivières.
Encore aujourd'hui (2010), elle est très importante aux yeux des soeurs de la communauté. Grâce à la pureté de son style, à la netteté de ses lignes et à la fidélité de son architecture aux lois du gothique lancéolé, la chapelle des Filles de Jésus se classe parmi les plus belles chapelles du Québec.

Localisation

Municipalité: Trois-Rivières
Région administrative: 04 Mauricie
MRC: Hors MRC
Lieu: Kermaria de Trois-Rivières, 1193, boul. Saint-Louis, Trois-Rivières, G8Z 2M8
Téléphone: (819) 376-3741
Site Web: http://fillesdejesus.cef.fr; www.musee-fdj.com

Source

Soeur Juliette Fournier
Lien avec la pratique : Sœur Juliette Fournier fait son entrée au noviciat des Filles de Jésus de Trois-Rivières le 9 février 1933, à l'âge de 18 ans. Son arrivée coïncide avec le moment de la construction de la chapelle de la communauté. Elle a assisté à la première messe célébrée dans cette chapelle le 25 novembre 1934.

Enquêteurs : Marie Renier, Maude Redmond Morissette
Date d'entrevue : 10 juin 2010


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: