La Veillée pascale à l'église Notre-Dame-de-Saint-Roch, Québec — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de pratique cérémonielle ou cultuelle

La Veillée pascale à l'église Notre-Dame-de-Saint-Roch, Québec

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Québec
Paroisse, congrégation ou équivalent: Notre-Dame-de-Saint-Roch (Québec)

Classé sous Organisation religieuse (9200), Temps religieux (9280), Temps liturgique (9282).

Historique général


Le feu nouveau
© IPIR, 2009, soumis à copyright

La fête chrétienne de Pâques trouve ses racines dans la fête juive de la Pâque (Pessah) et elle commémore la libération du peuple juif de l'esclavage qu'il subissait en Égypte. Les chrétiens ont reconnu dans la mort et la résurrection de Jésus l'accomplissement de ce que préfigurait la sortie d'Égypte : la libération du mal et de la mort et l'entrée dans la vie donnée par Dieu.
Pâques est une fête mobile. La date de la fête de Pâques n'est pas fixée par le calendrier civil. Cependant, à cause de la réforme du calendrier, les chrétiens d'orient ne célèbrent pas Pâques à la même date que les chrétiens d'occident, car ils ont gardé le calendrier julien. Les célébrations pascales forment un ensemble que l'on appelle le «triduum pascal», qui va du Jeudi saint à la nuit du samedi au dimanche de Pâques. La veillée pascale comprend toujours quatre grandes parties qui peuvent être célébrées de manière plus solennelle, selon les circonstances. Il arrive, par exemple, que l'on mime les épisodes de la liturgie de la parole. La fête de Pâques est la fête liturgique la plus importante. La célébration de la résurrection commence le samedi soir à la veillée pascale, alors qu'avant la réforme liturgique de Paul VI, elle avait lieu le samedi matin.

Description


Le cierge pascal
© IPIR, 2009, soumis à copyright

La veillée pascale est la célébration principale de l'année liturgique, car on y célèbre la victoire du Christ sur la mort et le péché. Durant tout le temps pascal, le prêtre porte une robe blanche, symbole de la renaissance. Le Vendredi saint, l'église reste dépouillée pour signifier l'absence du Christ. Le carême prend fin le samedi midi, puis commence ensuite la célébration de la résurrection du Christ. Le samedi, jour de la veillée pascale, marque l'apogée de la fête. On décore alors l'autel et la célébration est beaucoup plus festive et chargée de gestes. La messe comporte trois processions: celle de la lumière, avec le cierge pascal et durant laquelle on allume les cierges de tous les participants; celle de l'eau durant laquelle on apporte des cruches d'eau et enfin, la procession des offrandes avant l'eucharistie.
La veillée pascale comprend 4 parties. La première est la célébration de la lumière. Un feu nouveau est d'abord allumé à l'arrière de l'église et de ce feu, on allume le cierge pascal, qui est le symbole de la résurrection du Christ. À partir de ce cierge sont allumés les cierges des fidèles. Par ce geste, on signifie que le Christ ressuscité, lumière de la vie, fait passer les fidèles des ténèbres à la lumière. Ces derniers entrent ensuite en procession, avec le cierge pascal et l'encens, qui monte vers le ciel, comme les offrandes. Il y a ensuite une liturgie chantée sur le thème de la lumière. Toute la première partie est célébrée à la lumière des cierges. La seconde partie est consacrée à la liturgie de la parole. Quatre lectures de la Bible commémorent les grands moments de l'histoire du salut. Tout comme dans la tradition juive lors du repas pascal, lorsque les pratiquants juifs se rappelaient les merveilles accomplies par Dieu en faveur du peuple d'Israël, cette liturgie de la parole est un mémorial en l'honneur de Dieu le Sauveur. Lors de la troisième partie, la liturgie de l'eau, les fidèles renouvellent la profession de foi de leur baptême. À cette occasion, on tente de célébrer un baptême, lorsque cela est possible. Le symbole du baptême se rapproche de celui de la fête pascale, en effet tout deux symbolisent la mort et la résurrection. Le symbole de l'eau consacrée prend une place importante à Pâques. On y plonge le cierge pascal, ce qui rappelle aux fidèles comment ils sont plongés dans la mort du Christ pour ensuite ressusciter avec lui. Cette eau, instrument du salut, restera à la disposition de l'assemblée durant tout le temps pascal. Le prêtre passe dans les allées pour asperger les personnes avec l'eau du baptême. À ce moment, chacun peut renouveler son engagement pris lors du baptême. La quatrième partie est l'eucharistie. Elle est célébrée de manière plus solennelle que lors d'une messe ordinaire.

Localisation

Municipalité: Québec
Région administrative: 03 Capitale-Nationale
Lieu: Église Saint-Roch, 590, rue Saint-Joseph Est, Québec, G1K 3B8
Téléphone: 418 524 3577
Site Web: http://www.saint-roch.qc.ca

Source

L'abbé Réal Grenier
Titre, rôle et fonction : Il a été curé de la paroisse Saint-Roch de 2004 à 2010.

Enquêteurs : Marie Renier, Daniela Moisa
Date d'entrevue : 18 mars 2010


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: