Soeur Angèle Daneau, enseignante et animatrice de pastorale — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de vie

Soeur Angèle Daneau, enseignante et animatrice de pastorale

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Saint-Hyacinthe
Communauté religieuse: Soeurs de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe

Classé sous Organisation religieuse (9200), Mission (9260), Oeuvre (9262).

Description


Soeur Angèle Daneau
© Ipir 2010 soumis à copyright

Le témoignage de soeur Daneau est typique du parcours professionnel de plusieurs soeurs de la communauté. Ayant toujours oeuvré auprès des jeunes, plusieurs soeurs de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe sauront se reconnaître à travers son parcours de vie. Elle a été dans le domaine de l'enseignement pratiquement toute sa vie. Aujourd'hui, elle est toujours auprès des jeunes, mais en travaillant dans les paroisses en pastorale.

Soeur Daneau est née en 1938 dans le diocèse de Nicolet. Son premier contact avec les soeurs se fait chez les Soeurs de l’Assomption, où elle réside comme pensionnaire. Elle fait son École normale à Saint-Hyacinthe, chez les Soeurs de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe. Côtoyant des enseignantes passionnées tout au long de son cheminement scolaire, soeur Daneau se sent appelée à consacrer sa vie à leur mission. Aimant les jeunes, elle décide d’enseigner. Dans sa pratique, elle se faisait proche de tous les jeunes, sans distinction. Elle entre au noviciat des Soeurs de Saint-Joseph de Saint-Hyactinthe en 1958.

Soeur Daneau est d’abord nommée enseignante au primaire à Granby. Elle continue sa formation en lettres et enseigne le français successivement dans une école secondaire privée de Saint-Hyacinthe, à la polyvalente Jean-Jacques Bertrand à Farnham, puis dans le secteur privé à La Prairie. Elle devient ensuite directrice d’une école privée à Saint-Hyacinthe. Soeur Daneau a donc enseigné de 1958 à 1995, au primaire et au secondaire. Tout au long de sa carrière, elle a dû s’adapter continuellement aux jeunes, et ce, toujours avec un amour de tous les jeunes, qu'ils soient talentueux ou non. Tout au long de sa carrière d’enseignante, soeur Daneau, comme les autres soeurs de sa congrégation, s'est souciée de se perfectionner, que ce soit par la poursuite de sa formation à l'université ou par la mise à niveau nécessaire lors du renouvellement des programmes par le ministère de l’Éducation. Les Soeurs de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe ont principalement enseigné au primaire, mais aussi au secondaire. À la fin des années 1980, peu de soeurs sont encore présentes au secondaire; la dernière quitte l'enseignement en 2000. Au primaire, la dernière soeur enseignante a pris sa retraite en 2008. Cette évolution dans la pratique des soeurs est à l'origine de nombreux changements. En effet, depuis, certaines sœurs ont été affectées à la pastorale dans les cégeps et les écoles.Cependant, la catéchèse est remise à la charge des paroisses en 2000-2001. Ces sœurs catéchètes sont donc désormais affectées au travail dans les paroisses, ce qui est le cas pour sœur Daneau. La pastorale est un moyen d’actualiser la mission de la communauté. Les Sœurs de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe ont des agentes de pastorales à Sorel, à Montréal-Nord, à Sainte-Julie, à Saint-Jean-sur-Richelieu. Comme sœur Daneau, elles accompagnent des parents dans la formation catéchétique de leurs jeunes. Elles travaillent au sein d’une équipe pastorale et sont nommées agentes de pastorale par un mandat de l’évêque. Le mandat est pour trois ans. Pour être agente de pastorale, une personne doit posséder différentes habilités. Il faut qu’elle soit baptisée, catholique, qu’elle soit créative et disposée à travailler en équipe. Pour ce qui est des études, elle doit avoir reçu ou, éventuellement, recevoir un enseignement en théologie. Dans le cas de sœur Daneau, elle possède une maîtrise en théologie. La catéchèse permet aux baptisés d’actualiser et de renforcer leur foi en s’accompagnent de personnes qui leur présentent le message de Jésus Christ d’une manière proche de leur vie. Elle propose aux baptisés le message de l’Évangile de façon à ce qu’ils le comprennent et l’intègrent dans leur vie par le contact avec la Parole de Dieu, la prière et le service des autres. Concrètement, l’enseignement de la catéchèse invite à vivre les valeurs de l’Évangile à travers un ensemble d’activités.

Après ses études en théologie, sœur Daneau devient donc agente de pastorale. Son travail se résume à accompagner des personnes qui désirent vivre à la manière de Jésus et devenir ses disciples. Alors qu’il n’y a plus d’enseignement religieux dans les écoles, les paroisses se voient confier la mission de la catéchèse des parents et des jeunes à travers des « parcours » qui conduisent aux sacrements de l’initiation chrétienne : l’eucharistie et la confirmation. Cette catéchèse se fait en petits groupes "parents-jeunes". Les rencontres ont lieu aux 15 jours et les "parcours" se déroulent sur 3 ans. L’objectif est que la foi soit intégrée à la vie quotidienne et que ces croyants vivent leurs valeurs chrétiennes en se rappelant que : "Aime-toi et aime ton prochain" est au cœur du message évangélique. Le programme a été expérimenté. Il vise à apprendre aux baptisés à vivre à la manière de Jésus et à vivre selon son message, par la prière et l’engagement. Pour donner la formation, les paroisses de la région sont regroupées. Les activités sont adaptées au milieu : organisation, horaire, animation. Les parents et les jeunes qui veulent vivre le sacrement de la confirmation font part de leurs motivations dans une lettre adressée à l’évêque. Cela relève donc d’une volonté personnelle du parent de transmettre les fondements de sa foi à ses enfants.

L'histoire de vie de soeur Daneau démontre l'évolution qu'ont connue les Soeurs de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe au cours des soixante dernières années. Si les soeurs de la communauté ont d'abord été des enseignantes, elles ont su s'adapter aux réalités de la société québécoise pour répondre à de nouveaux besoins éducatifs: dans le cas ici, la pastorale chez les jeunes. De cette façon, elles ont su demeurer près de leur clientèle de prédilection: la jeunesse.

Localisation

Municipalité: Saint-Hyacinthe
Région administrative: 16 Montérégie
Lieu: Maison mère, 805, Avenue Raymond, Saint-Hyacinthe, J2S 5T9
Téléphone: (450)-773-6067
Télécopieur: (450)-773-8044
Site Web: http://www.sjsh.org

Source

Soeur Angèle Daneau
Titre, rôle et fonction : Soeur Daneau est d’abord nommée enseignante au primaire à Granby. Elle continue sa formation en lettres et enseigne le français dans une école secondaire privée de Saint-Hyacinthe, à la polyvalente Jean-Jacques Bertrand à Farnham et dans le secteur privé à La Prairie. Elle devient par la suite directrice d’une école privée à Saint-Hyacinthe.

Enquêteurs : Roseline Bouchard, Maude Redmond Morissette.
Date d'entrevue : 5 mai 2010


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: