La dévotion à saint Joseph chez les Soeurs de la Charité de Québec — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de pratique cérémonielle ou cultuelle

La dévotion à saint Joseph chez les Soeurs de la Charité de Québec

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Québec
Communauté religieuse: Soeurs de la Charité de Québec

Classé sous Pratique religieuse (9300), Pratique de communication religieuse (9350), Prière (9352)
et sous Pratique religieuse (9300), Être spirituel (9120), Intercesseur/médiateur (9123).

Historique général


Cierge sur l'autel dédié à saint Joseph, Maison Mère-Mallet
© IPIR 2010, soumis à copyright

La dévotion à saint Joseph remonte aux débuts de la Congrégation des Sœurs de la Charité de Québec et se manifeste lors de la construction de la chapelle de la Maison Mère-Mallet. En 1850, l’architecte Charles Baillargé dresse les plans de la chapelle. Sa construction suit rapidement. Or, en décembre 1853, le manque de moyens financiers menace la poursuite de la construction de la chapelle. La communauté cherche alors une solution pour trouver les fonds nécessaires. À la suggestion de Mgr Turgeon, archevêque de Québec, la communauté signe un «contrat» avec saint Joseph. Selon la spiritualité des Sœurs de la Charité de Québec, saint Joseph est un bon menuisier et il peut les aider. 


Dans les annales de la Congrégation, on retrouve un contrat avec saint Joseph, en bonne et due forme, signé par toutes les sœurs de l’époque. Le contrat stipule qu’en échange de mille actes de vertus, les Sœurs de la Charité recevront d'un donateur mille louis. Et en effet, le jour où elles enregistrent le millième acte de vertu, elles reçoivent mille louis d’un donateur anonyme. Les sœurs peuvent ainsi poursuivre la construction de la chapelle ; elles sont profondément reconnaissantes envers saint Joseph. À la suite de cet épisode, une promesse est faite à savoir qu'un cierge brûlera perpétuellement, en action de grâces, devant l’autel de saint Joseph.

Description


Autel dédié à saint Joseph, Maison généralice
© IPIR 2010, soumis à copyright

Aujourd’hui, dans la chapelle, une lampe brûle toujours en l’honneur de saint Joseph devant l’autel qui lui est dédié. Un tableau, intitulé le Saint-Joseph à la hache, qui a été peint par un artiste anonyme originaire de France, surplombe l’autel. Ce rituel n’est pas unique à la chapelle de la Maison Mère-Mallet, mais est répandu dans tous les couvents des Sœurs de la Charité de Québec. 


Tous les mercredis, la messe est célébrée en l’honneur de saint Joseph : le célébrant le mentionne au début de la messe. La prière à saint Joseph s’inscrit aussi dans le quotidien des Sœurs de la Charité de Québec. Tous les soirs, une prière évoquant saint Joseph s’ajoute à la récitation des Vêpres : le «Souvenez-vous» à saint Joseph. 


Il y a plusieurs autres occasions d’exercer la dévotion à saint Joseph et de le remercier. Le 19 mars s’inscrit au calendrier liturgique comme la fête de Saint-Joseph. Une neuvaine dédiée à saint Joseph précède la fête. Cette célébration est très solennelle et les sœurs décorent l’autel pour cette occasion. 


Toutes ces pratiques reliées à saint Joseph sont, encore aujourd’hui, faites en reconnaissance à saint Joseph pour son action d'autrefois mais aussi pour aujourd’hui. Le pourvoyeur des communautés religieuses continue d'apporter son aide à la communauté. Les Sœurs de la Charité de Québec reconnaissent l’assistance régulière de saint Joseph dans les œuvres de la communauté auprès des pauvres, des malades, etc. Elles considèrent que saint Joseph leur procure toutes les ressources nécessaires pour poursuivre leurs œuvres.

Apprentissage et transmission


Soeur Colette Proulx, Soeurs de la Charité de Québec
© IPIR 2010, soumis à copyright

Les Sœurs de la Charité de Québec s’assurent que la promesse faite à saint Joseph de brûler un cierge à son autel soit perpétuée. Chaque sœur développe une manière propre d’inclure saint Joseph à ses prières personnelles quotidiennes.

Localisation

Municipalité: Québec
Région administrative: 03 Capitale-Nationale
Lieu: Maison Mère-Mallet, 945, rue Des Soeurs-de-la-Charité, Québec, G1R 1H8
Téléphone: (418) 692-1762

Source

Soeur Collette Proulx

Enquêteurs : Sylvianne Lagueux-Tremblay, Maude Redmond Morissette
Date d'entrevue : 2 mars 2010


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: