Les Petites Franciscaines de Marie de Baie-Saint-Paul — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Présentation de la communauté

Les Petites Franciscaines de Marie de Baie-Saint-Paul

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Québec
Communauté religieuse: Petites Franciscaines de Marie

Classé sous Organisation religieuse (9200), Communauté (9240), Récit fondateur (9241).

Description


Le monastère des Petites Franciscaines de Marie à Baie-Saint-Paul
© Archives Petites Franciscaines de Marie, soumis à copyright

Vers la fin du 19e siècle, de nombreuses familles canadiennes-françaises sont établies aux États-Unis et forment des paroisses francophones dans plusieurs états. À Worcester, au Massachussetts, le curé de la paroisse Notre-Dame-des-Canadiens, Joseph Brouillet, constate avec désolation la présence accrue d'enfants abandonnés dans les rues parce que leurs parents sont décédés ou parce que leurs mères travaillent dans les manufactures. Pour remédier à cette situation, le curé Brouillet fonde un orphelinat en 1889. Il recrute alors plusieurs jeunes filles de la région, dont Marie-Louise Rondeau et Marie Bibeau, pour travailler à l'orphelinat et s’occuper de l'éducation des enfants. Il souhaite que ce groupe de jeunes filles devienne une communauté religieuse. Le nombre d'orphelins ne cesse d'augmenter et le nombre de jeunes filles qui se dévouent à l'œuvre du curé Brouillet de croître.

En 1891, plusieurs questions au sujet de la fondation de la communauté religieuse surgissent, mais l'évêque du diocèse refuse l’établissement d'une nouvelle congrégation. Désirant s'engager dans la vie religieuse, les jeunes filles doivent alors chercher un autre diocèse prêt à les accueillir. Pendant ce temps, à Baie-Saint-Paul, le curé Ambroise-Martial Fafard fonde l'hospice Sainte-Anne, un lieu destiné à héberger des vieillards délaissés et pauvres. En 1891, il décide que l’hospice accueillera également des personnes avec un handicap intellectuel et il a alors besoin de religieuses prêtes à s’en charger. En juillet, Marie-Louise Rondeau et Marie Bibeau arrivent à Baie-Saint-Paul pour y rencontrer l'évêque de Chicoutimi qui accepte qu’elles fondent une nouvelle communauté religieuse. La congrégation des Petites Franciscaines de Marie voit le jour en novembre 1891 à Baie-Saint-Paul, mais quelques religieuses restent à Worcester pour y continuer le travail entamé.

Au fil des ans, les œuvres des Petites Franciscaines de Marie se diversifient, notamment avec l’enseignement, l’administration d’orphelinats et une mission à Madagascar. En 2010, les Petites Franciscaines de Marie sont présentes au Québec, aux États-Unis et à Madagascar.

Localisation

Municipalité: Baie-Saint-Paul
Région administrative: 03 Capitale-Nationale
Lieu: Maison mère, 63, rue Ambroise-Fafard, Baie-Saint-Paul, G3Z 2J7
Téléphone: 418-435-3520
Télécopieur: 418-435-5318
Site Web: http://www.espacemusealpfm.com

Source

Soeur Émilienne Boivin
Titre, rôle et fonction : Soeur Émilienne Boivin est muséologue et directrice de l'Espace muséal des Petites Franciscaines de Marie depuis 2005.

Enquêteurs : Maude Redmond Morissette, Roseline Bouchard
Date d'entrevue : 10 février 2010


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: