Récit de pratique cérémonielle ou cultuelle

Le baptême chez les presbytériens

Tradition: Christianisme
Appartenance: Protestantisme
Groupe: Presbytérien
Diocèse, association ou regroupement: Église presbytérienne du Canada / Presbyterian Church in Canada (Presbytery of Québec)
Paroisse, congrégation ou équivalent: St. Andrew's Presbyterian Church (Québec)

Classé sous Pratique religieuse (9300), Pratique rituelle (9320), Rite de passage (9321).

Historique général

Selon les Évangiles, Jean Baptiste administre le sacrement du baptême dans la rivière du Jourdain : « 4 Jean portait un vêtement de poil de chameau maintenu autour de la taille par une ceinture de cuir. Il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. 5 On venait à lui de Jérusalem, de la Judée entière et de toutes les contrées riveraines du Jourdain. 6 Tous se faisaient baptiser par lui dans le Jourdain, en reconnaissant ainsi leurs péchés. » (Matthieu 3. 4-6) Selon le texte biblique, Jésus serait l’un de ceux ayant reçu ce sacrement auprès de Jean Baptiste. Le baptême est pratiqué depuis cette période chez les chrétiens.
Au cours des 15e et 16e siècles, la réforme protestante a lieu, un mouvement dont fait partie la réforme écossaise à l’origine de l’Église presbytérienne. Cette réforme ne visait pas la mise en place d’une nouvelle religion, puisque le culte presbytérien conserve certaines pratiques de l’Église catholique romaine, dont deux sacrements : le baptême et la communion.

Description

Le baptême est un rite cultuel. Pour les croyants, ce sacrement permet de recevoir la grâce de Dieu et d’intégrer sa famille et celle de la paroisse. Au sein de l’Église presbytérienne, le baptême a lieu pendant la messe dominicale afin que tous les membres de la congrégation y assistent. Selon la révérende Katherine Burgess, cela permet de renforcer les liens entre les membres.
Au début de la cérémonie, le ministre du culte explique la signification du baptême, puis invite les personnes ayant un rôle dans le déroulement du rite à s’avancer. La personne recevant le sacrement est présentée par le Clerk of Session, c’est-à-dire la personne qui préside le Kirk Session, un groupe gouvernant la congrégation. Par ce geste, le groupe autorise le baptême. Les parents et la communauté font des promesses. Les parents en font aussi au nom de leur enfant. À l’adolescence, ce dernier pourra les réaffirmer à la congrégation s’il le désire. Le ministre du culte bénit l’eau, symbole de pureté, puis l’utilise pour tracer un signe de croix sur le front de l’enfant. Le baptême est effectué au nom de la Sainte Trinité. La personne baptisée est présentée à chacun des membres de la congrégation assistant à la célébration. Ceux-ci l’accueillent officiellement et lui souhaitent la bienvenue. Selon la révérende, cela permet à l’enfant de voir le visage de tous les membres de la congrégation.
Au sein de l’Église presbytérienne, il n’y a pas de parrain ou de marraine. Les parents peuvent toutefois choisir des guides (« sponsors »), des personnes qui souhaitent contribuer à l’éducation chrétienne de l’enfant. Il peut s’agir de parents ou d’amis. Leur engagement est cérémoniel et, selon la révérende Burgess, il était autrefois plus sérieux puisque, auparavant, plusieurs parents mourraient jeunes et les « sponsors » s'occupaient alors des enfants.
Le sacrement est administré une seule fois. Le plus souvent, il a lieu durant l’enfance, parfois à l’âge adulte. Tous les baptisés font partie de la communauté chrétienne. Ainsi, une personne d’une autre confession chrétienne n’a pas à être baptisé de nouveau pour intégrer l’Église presbytérienne. Il y a toutefois eu une diminution du nombre de baptêmes au cours de la deuxième moitié du 20e siècle. La révérende Burgess précise que le baptême célébré ce jour-là (décembre 2010) est le premier baptême qu'elle officiait à l’église St-Andrew’s depuis qu’elle y a été nommée ministre du culte. Auparavant, le sacrement était célébré pour un groupe d’enfants, et ce à quelques reprises au cours de l’année.

Apprentissage et transmission

Le baptême est un rite cultuel perpétué par les congrégations presbytériennes, mais aussi une tradition familiale. Pour les parents, l’éducation religieuse est un moyen de transmettre leur foi et leurs valeurs à leurs enfants.

Localisation

Municipalité: Québec
Région administrative: 03 Capitale-Nationale
Lieu: Église presbytérienne St-Andrew's, 106, rue Sainte-Anne, Québec (Qc), G1R 3X8
Téléphone: 418-694-1347
Télécopieur: 418-694-3331
Site Web: http://www.standrewsquebec.ca/

Source

Katherine Burgess et Hal Courtney Sharpe
Titre, rôle et fonction : La révérende Katherine Burgess est ministre du culte pour la St-Andrew's Presbyterian Church de Québec depuis septembre 2009. Hal Courtney Sharpe est père de deux enfants, dont l'un est baptisé à l'église presbytérienne St-Andrew's.
Lien avec la pratique : Originaire de la Caroline du Nord, Hal Courtney Sharpe a immigré au Québec avec sa femme et ses deux enfants en juillet 2009. Sa conjointe est originaire d’Ukraine.

Enquêteurs : Francesca Désilets, Daniela Moisa
Date d'entrevue : 19 décembre 2010

Fiches associées