Prononcer les voeux perpétuels chez les Visitandines — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de pratique cérémonielle ou cultuelle

Prononcer les voeux perpétuels chez les Visitandines

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse Ste-Anne-de-la-Pocatière
Communauté religieuse: Ordre de la Visitation (Visitandines)

Classé sous Organisation religieuse (9200), Personnel religieux (9230), Ordination/vœux (9236).

Historique général


Les voeux perpétuels de soeur Marie-Jocelyne
© IPIR 2010, soumis à copyright

Le processus d’acceptation dans la communauté est très long et graduel. Il dure six à sept ans et comporte plusieurs étapes : le stage, le postulat, le noviciat, la profession temporaire et la profession perpétuelle ou solennelle. La cérémonie des voeux solennels ou perpétuels est la dernière étape du processus. Ces voeux scellent l'appartenance à un institut de vie consacrée. Le port du voile noir marque l’attachement définitif et inconditionnel à Dieu.

Description


La prosternation devant Dieu
© IPIR 2010, soumis à copyright

La cérémonie a lieu en public. Tout se passe dans la chapelle, devant les invités, les membres de la famille, les amis et les membres de la communauté. Pour sœur Marie-Jocelyne, la cérémonie de la profession perpétuelle a été marquée par une importante participation des habitants de la ville de La Pocatière.

La messe solennelle est officiée par l’évêque et plusieurs prêtres. Les sœurs et les prêtres chantent la litanie des saints, ce qui symbolise la participation de toute la chrétienté à cette célébration religieuse. La professe reçoit la lumière, symbolisée par le cierge et la croix, qui signifie que la postulante est disciple et épouse du Seigneur. Pendant la cérémonie, la religieuse change son voile blanc de professe temporaire pour un voile noir qui lui est remis par la supérieure. Le moment culminant de la cérémonie est la prosternation devant l'autel. Ce moment, qui est spécifique à la cérémonie de la profession perpétuelle, signifie le don total de soi à Dieu. La professe s’étend sur le sol et se prosterne devant l’autel. Ses bras sont étendus pour rappeller la croix et le moment de la mise sur la croix de Jésus. Par analogie, la position symbolise le sacrifice de soi afin de se donner entièrement à Dieu. «Cela veut dire que je me donne au Seigneur. Je m’étends comme lui sur la croix. C’est le don total au Père que je fais à travers Jésus que j’épouse». À cette occasion, une indulgence plénière est accordée à toutes les personnes présentes. Selon le droit canonique, une indulgence «est la rémission devant Dieu de la peine temporelle due pour les péchés dont la faute est déjà effacée, rémission que le fidèle bien disposé obtient à certaines conditions déterminées, par l'action de l'Église, laquelle, en tant que dispensatrice de la rédemption, distribue et applique par son autorité le trésor des satisfactions du Christ et des saints» (can. 992)

Apprentissage et transmission


La lecture des voeux perpétuels par soeur Marie-Jocelyne
© IPIR 2010, soumis à copyright

La cérémonie des voeux solennels n’a pas changé. Elle dure environ une heure et se termine avec un goûter auquel tout le monde est invité. La nouvelle professe perpétuelle est au centre de l’attention. Ce moment marque en fait le passage d’un statut de probation à celui de liberté totale qui permet d'être présente, de prendre part entièrement à la vie communautaire et ainsi de participer aux décisions visant les religieuses.

Localisation

Municipalité: La Pocatière
Région administrative: 01 Bas-Saint-Laurent
Lieu: Monastère de la Visitation, 1430, 4e Avenue, La Pocatière, G0R 1Z0
Téléphone: (418) 856-3243
Télécopieur: (418) 856-3243
Site Web: http://www.visitandinescanada.com

Source

Soeur Marie-Jocelyne Savaille
Titre, rôle et fonction : Soeur Marie-Jocelyne est moniale chez les Visitandines.
Lien avec la pratique : Elle prononçait en 2010 ses voeux perpétuels.

Enquêteurs : Daniela Moisa, Maude Redmond-Morissette, Valérie Vachon-Bellavance
Date d'entrevue : 16 septembre 2010

Fiches associées

  • L'appel à la vie religieuse

    La décision d’entrer au couvent est liée pour la majorité des moniales à l’appel divin. L’appel divin se veut une forme de théophanie, soit une manifestation de la présence de Dieu dans la vie d'un individu. Cette rencontre est destinée à montrer que [...]

Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: