Les drapeaux du régiment Black Watch — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit d'objet

Les drapeaux du régiment Black Watch

Tradition: Christianisme
Appartenance: Protestantisme
Groupe: Presbytérien
Diocèse, association ou regroupement: Église presbytérienne du Canada / Presbyterian Church in Canada (Presbytery of Montréal)
Paroisse, congrégation ou équivalent: Church of St. Andrew and St. Paul (Montréal)

Classé sous Organisation religieuse (9200), Mission (9260)
et sous Organisation religieuse (9200), Structure (9210), Structure communautaire (9214).

Historique général


Drapeaux du monarque
© IPIR 2010, soumis à coyright

Le régiment Black Watch honore St. Andrew, saint patron de l'Écosse, comme leur saint patron. Le lien entre le régiment et l'église est donc tout naturel et fut établi dès l'union entre les églises St. Andrew et St. Paul. Un tel lien est nécessaire car le régiment a besoin non seulement d'un pasteur ("padre") pour pourvoir aux besoins des soldats sur les champs de bataille mais aussi d'une église où faire baptiser leurs enfants, célébrer leurs mariages et enterrer leurs morts. 


L'utilisation de drapeaux comme symboles des régiments remonte à l’époque romaine. Pour sa part, le régiment Black Watch possède deux drapeaux. Le premier, le drapeau du roi ou de la reine, porte les symboles du monarque, alors que le deuxième comprend les symboles du régiment. Après une trentaine d’années, un drapeau doit être remplacé et le nouvel étendard sera consacré dans une cérémonie célébrée par l'aumônier, normalement le pasteur principal de l'église Saint-Andrew et Saint-Paul. Les drapeaux sont présentés par le commandant-en-chef du régiment, le Prince Charles qui a succédé la Reine Mère d'Angleterre comme commandant-en-chef en 2010. 


Après un rite de consécration, le nouveau drapeau est suspendu dans la salle commune des officiers du régiment sis à la rue Bleury à Montréal. Les anciens drapeaux sont alors retirés et acheminés à l’église Saint-Andrew et Saint-Paul où ils sont accrochés des deux côtés de la nef avec tous les anciens étendards du régiment depuis sa fondation. De manière symbolique, ces drapeaux représentent les âmes de tous les soldats morts au combat depuis l’établissement du régiment, en 1862. Leur valeur est telle que, lors d’un incendie, un officier désigné doit les sauver, au péril de sa vie.

Description


Drapeaux du régiment
© IPIR 2010, soumis à coyright

Brodés sur un fond bleu royal, les écussons du drapeau du régiment citent 21 des 54 moments marquants de l’histoire du régiment (battle honors), disposés en couronne et accompagnés de chardons et de feuilles d’érable pour représenter l’Angleterre, l’Écosse et le Canada. Saint Andrew, saint patron de l'Écosse, se trouve au milieu de la couronne. D'autres couronnes, symboles du monarque, ornent les quatre coins du drapeau, au-dessus des initiales « E. R. » (Elizabeth Rex) pour la reine Elizabeth II. 


Les drapeaux sont hissés sur des mâts surmontés de lions royaux. Le tissu utilisé pour la confection des drapeaux vient d’Angleterre. Il est important que ce tissu soit résistant et de bonne qualité, car les étendards peuvent être utilisés à l'extérieur. Dans le passé, les religieuses en Angleterre ou au Québec étaient chargées à broder les drapeaux. Aujourd’hui, ce travail est effectué au Pakistan, en respectant les normes du régiment. 


Auparavant, le drapeau du monarque était basé sur l'Union Jack, le drapeau du Royaume-Uni. Toutefois, depuis 1974, on utilise le drapeau canadien surmonté d’une couronne royale. Lieutenant-colonel Bolton précise que les recrues apprennent rapidement l'histoire du régiment, y compris la signification des drapeaux qui honorent les membres du Black Watch. Le 9 mai 2010, lors d'une cérémonie qui déposait deux anciens drapeaux, le lieutenant colonel Bolton a indiqué comment ces deux drapeaux étaient intiement liés à sa vie au sein du régiment. Il a assisté à la présentation du premier drapeau en 1962 et il était cornemuseur principal (« pipe major ») dans le défilé lors de la présentation du deuxième «drapeau de la Reine » en 1974.

Localisation

Municipalité: Montréal
Région administrative: 06 Montréal
Lieu: Église Saint-Andrew et Saint-Paul, 3415, rue Redpath , Montréal (Qc), H3G 2G2
Téléphone: 514-842-3431
Site Web: http://www.standrewstpaul.com/contact/

Source

Bruce Bolton
Titre, rôle et fonction : Lieutenant-colonel du régiment Black Watch
Lien avec la pratique : Il connaît très bien les drapaux et les rituels associés en raison de sa longue implication auprès du régiment et de l'église.

Enquêteur : Sharon Gubbay Helfer
Date d'entrevue : 23 avril 2010, 17 mai 2010

Fiches associées

  • Le défilé du régiment Black Watch (Church Parade Sunday)

    La « Church Parade Sunday » débute par un défilé qui part du quartier général, rue Bleury, pour poursuivre la rue Sherbrooke jusqu’à l’église Saint Andrew and Saint Paul. À la tête du défilé se trouvent des joueurs de tambour et de cornemuse qui rythment [...]

Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: