Le Sanctuaire du Sacré-Coeur de Beauvoir — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de lieu

Le Sanctuaire du Sacré-Coeur de Beauvoir

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Sherbrooke
Communauté religieuse: Pères maristes

Classé sous Organisation religieuse (9200), Espace religieux (9270), Lieu de culte (9271).

Historique général


L'abbé Joseph-Arthur Laporte, fondateur du Sanctuaire du Sacré-Coeur de Beauvoir
© Archives Sanctuaire de Beauvoir, soumis à copyright

« Au tournant du 20e siècle, la dévotion au Sacré-Coeur se répandit au Québec comme un peu partout dans le monde. Ici, à Beauvoir, c'est un grand amant du Sacré-Coeur, l'abbé Joseph-Arthur Laporte, qui a fondé ce Haut lieu de la Miséricorde divine […]. » (Lamontagne, p. 3) Membre des clercs de Saint-Viateur, une communauté ayant une grande dévotion envers le Sacré-Cœur de Jésus, l'abbé Joseph-Arthur Laporte, alors curé de la paroisse Saint-Jean-Baptiste, fait construire un modeste chalet, qu'il appelle Beauvoir, sur une colline au nord de Sherbrooke. Quelques années plus tard, en 1920, il fonde sur le même site le sanctuaire du Sacré-Cœur de Beauvoir et y construit une petite chapelle de pierres. L'abbé Laporte décède un an plus tard.

Au cours des années suivantes, le sanctuaire de Beauvoir est laissé à l'abandon. Cependant, au début des années 1930, l'abbé Pierre Achille Bégin décide de remettre les lieux en état et de renouer avec le projet de l'abbé Laporte. Les pèlerins recommencent à fréquenter le sanctuaire en grand nombre durant la période estivale. De 1944 à 1948, les filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus deviennent propriétaires et gardiennes du sanctuaire de Beauvoir. En 1945, elles contribuent à la construction d'une église de 500 places sur le site. En 1948, les filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus vendent le sanctuaire de Beauvoir à la congrégation des Assomptionnistes. « Devant les besoins sans cesse grandissants du ministère auprès des pèlerins, chaque année plus nombreux, Mgr Desranleau rêvait de confier le Sanctuaire du Sacré-Cœur à une communauté de prêtres. » (Lamontagne, p. 26) Les Assomptionnistes seront présents à Beauvoir durant 48 ans. Durant ces années, 24 prêtres et 9 frères œuvreront au sanctuaire de Beauvoir. En raison de la diminution de leurs effectifs, les Assomptionnistes doivent éventuellement se départir du sanctuaire de Beauvoir.

À l'automne 1996, les pères Maristes achètent le sanctuaire du Sacré-Cœur de Beauvoir. Il s'agit de leur première prise en charge d'un sanctuaire dans la province. Pour eux, ce sanctuaire est un excellent endroit pour recevoir et évangéliser les pèlerins. En 2011, le sanctuaire du Sacré-Cœur de Beauvoir continue d'accueillir des pèlerins grâce au travail des pères Maristes.

Description


Petite chapelle de pierres (1920) et l'église (1945) du Sanctuaire du Sacré-Coeur de Beauvoir
© IPIR 2010, soumis à copyright

Pour les pères Maristes, le sanctuaire est un lieu de prière, de ressourcement, de guérison, de réconciliation et de miséricorde et les pèlerins s’y rendant peuvent expérimenter la bonté de Dieu et repartir libérés, guéris et réconciliés avec le Seigneur. Bien qu'il y ait eu quelques guérisons miraculeuses au sanctuaire depuis sa fondation, c'est davantage les guérisons du cœur et les conversions qui font la spécificité du sanctuaire de Beauvoir.

Le sanctuaire du Sacré-Cœur de Beauvoir est ouvert aux pèlerinages du Vendredi saint jusqu'à la fête de Marguerite Alacoque, célébrée le 16 octobre. Durant cette période, plus de 100 000 pèlerins défilent chaque année sur le site. Il est toutefois possible d'assister à la messe, au chapelet du Sacré-Cœur et de participer à l'adoration tous les jours de l'année. Durant la basse saison, la messe du dimanche accueille entre 150 et 200 croyants, tandis que durant la saison des pèlerinages, entre 1 000 et 2 000 pèlerins y assistent. Aujourd’hui, trois ou quatre maristes veillent au bon fonctionnement du sanctuaire. Durant la période estivale, il s'agit d'un travail très exigeant, puisque les Maristes doivent être présents tous les jours de la semaine.

Les pèlerins qui fréquentent le sanctuaire de Beauvoir sont issus de plusieurs communautés culturelles, dont les Italiens, les Vietnamiens et les Haïtiens. Bien qu'il y ait encore plusieurs Québécois qui viennent en pèlerinage, ce sont maintenant surtout les groupes de l’extérieur qui font vivre le sanctuaire du Sacré-Cœur de Beauvoir.  (LAMONTAGNE, André et Christiane Vallée. Sanctuaire du Sacré-Coeur de Beauvoir: Une histoire de cœur)

Localisation

Municipalité: Sherbrooke
Région administrative: 05 Estrie
Lieu: Sanctuaire du Sacré-Coeur de Beauvoir, 675, côte de Beauvoir, Sherbrooke (Qc), J1C 0B8
Téléphone: 819-566-6665
Télécopieur: 819-569-2535
Site Web: http://www.sanctuairedebeauvoir.qc.ca
Ressources:

Sanctuaire du Sacré-Coeur de Beauvoir: Une histoire de cœur, Père André Lamontagne et Christiane Vallée, 47 pages.


Source

Jean-Claude Trottier
Titre, rôle et fonction : Père mariste et directeur du sanctuaire de Beauvoir.

Enquêteurs : Louise Saint-Pierre, Maude Redmond Morissette
Date d'entrevue : 5 octobre 2010


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: