La Vierge secourable et le culte marial des Petites Franciscaines de Marie — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit d'objet

La Vierge secourable et le culte marial des Petites Franciscaines de Marie

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Québec
Communauté religieuse: Petites Franciscaines de Marie

Classé sous Pratique religieuse (9300), Pratique de communication religieuse (9350), Prière (9352)
et sous Système de croyance (9100), Être spirituel (9120), Intercesseur/médiateur (9123).

Historique général


Intentions déposées au pied de la statue
© IPIR 2010, soumis à copyright

La dévotion à la Vierge Marie est à l’origine de la fondation des Petites Franciscaines de Marie. Le fait que la communauté porte son nom témoigne de son désir de vouer amour, respect et confiance à Marie. À Baie Saint-Paul, la maison mère de l’ordre est par ailleurs placée sous la protection de l’Immaculée Conception. Selon Ambroise-Martial Fafard, père fondateur, il importe que l’office de la Vierge soit récité en chœur par la communauté, plusieurs fois par jour.

La statue Notre-Dame des Petites Franciscaines, située à la maison mère, rappelle les premières années de la communauté. En 1891, les débuts sont difficiles et mère Marie-de-Bon-Secours, une des fondatrices, adresse ses prières à la Vierge. Cette dernière lui répond par des paroles de confiance : « Marchez, mes petites sœurs, vous réussirez », revigorant ainsi la foi du groupe.

Description


Prie-Dieu de la chapelle
© IPIR 2010, soumis à copyright

D’abord placée à l’église Saint-Étienne, la statue dédiée à la Vierge a été égarée, avant d’être retrouvée et restaurée vers 1958. Un oratoire lui est aujourd’hui consacré à la chapelle et les Petites Franciscaines s’y recueillent tous les jours pour réciter le chapelet et méditer sur les douze privilèges de la Vierge: sa prédestination, sa conception immaculée, sa parfaite conformité à la Volonté de Dieu, son éminente sainteté, l'annonciation, sa maternité, sa parfaite virginité, le martyre de son cœur, sa joie au moment de la Résurrection et de l'Ascension de Jésus, son assomption au Ciel, son règne, sa méditation et la puissance de son intercession. Elles ajoutent à leurs prières les intentions déposées au pied de la statue par les fidèles.

Aujourd’hui, la Vierge Marie est appelée Vierge secourable par les Petites Franciscaines de Marie. Plusieurs pratiques mariales rythment la vie de la communauté : messe de la Sainte Vierge, célébrée le samedi quand la liturgie le permet, prières Fiat, Magnificat de Marie, cantiques et consécrations. La Vierge est célébrée annuellement le 8 décembre et cette fête est précédée d’une neuvaine.

Localisation

Municipalité: Baie-Saint-Paul
Région administrative: 03 Capitale-Nationale
Lieu: Maison mère des Petites Franciscaines de Marie, 63, rue Ambroise-Fafard, Baie-Saint-Paul, G3Z 2J7
Téléphone: 418-435-3520
Télécopieur: 418-435-5318
Site Web: http://www.espacemusealpfm.com

Source

Hélène Chamberland
Titre, rôle et fonction : Sœur Hélène Chamberland entre en communauté en 1961. Elle suit un cours d’infirmière et occupe cette profession pendant plusieurs années. Elle est aussi à l’origine de la création de l’un des premiers CLSC au Québec. Avant de rejoindre la maison mère de Baie Saint-Paul, sœur Hélène Chamberland veille à la gestion de trois maisons, en plus d’assurer la formation de quatre groupes d’associés. Elle travaille également à la Maison Michel Sarrazin, une maison spécialisée en soins palliatifs.

Enquêteurs : Roseline Bouchard, Maude Redmond-Morrisette, Valérie Vachon-Bellavance
Date d'entrevue : 11 février 2010


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: