Le charisme des Petites Franciscaines de Marie — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de pratique culturelle

Le charisme des Petites Franciscaines de Marie

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Québec
Communauté religieuse: Petites Franciscaines de Marie

Classé sous Pratique religieuse (9300), Pratique spirituelle (9330), Guide spirituel (9331).

Historique général


Les soeurs à la chapelle
© IPIR 2010, soumis à copyright

Le charisme est une valeur fondamentale pour les Franciscains et il est fortement lié à l’histoire, à l’œuvre et à la mission des Petites Franciscaines de Marie. Don particulier conféré par la grâce divine pour le bien commun, le charisme influence la consécration, la manière de vivre la spiritualité et la vie fraternelle. Ainsi, dès qu’elles prennent le voile, les religieuses de la communauté aident les personnes handicapées et déficientes, en plus d’œuvrer auprès des orphelins et de veiller à leur éducation. En répondant aux divers besoins de la population, elles respectent leur mission : prendre soin des autres et soulager la misère humaine.

Description


Le blason des Petites Franciscaines de Marie
© IPIR 2010, soumis à copyright

Selon sœur Hélène Chamberland, le charisme est une grâce, un cadeau de l’Esprit Saint offert à une personne ou à un groupe, pour le bien de l’Église et de la société. Les religieuses cherchent ainsi à s’approcher du Christ dans l’un de ses mystères. Depuis le dernier chapitre de la congrégation, en 2007, le charisme relève des Constitutions franciscaines. Les religieuses vivaient déjà selon la grâce divine pour le bien commun, mais le mot « charisme » n’est utilisé que depuis peu de temps. Il englobe les principales valeurs des Petites Franciscaines de Marie : la joie, la simplicité, la communion fraternelle et l’amour des pauvres.

Auparavant, on parlait plutôt de fraternité et de service aux pauvres. Il est écrit dans les Constitutions : « Nous, Petites Franciscaines de Marie, à la suite du Christ, frère et serviteur de tous, nous avons voulu approfondir et nous approprier notre charisme, fraternité en service, qui détermine notre spiritualité et oriente notre mission. Nourries de la Parole, guidées par […] notre constitution, avançons l’esprit de service dans la communion fraternelle qui ouvre à l’universalité et qui appelle à l’évangélisation. »

Dès 1902, le père Berchmans-Marie Mangin, membre de l’ordre des Franciscains d’Amiens, offre son aide à la congrégation des Petites Franciscaines de Marie. Il contribue notamment à sa fondation et la prépare à entrer dans la grande famille franciscaine de l’affiliation à l’ordre séraphique. Il consacre ainsi des années à collaborer à la mise au point des Constitutions, du Directoire, du manuel de prières et à la création du blason des Petites Franciscaines de Marie. C’est donc le père Mangin qui insuffle la spiritualité et le charisme de saint François à la communauté et instaure chez les religieuses la volonté d’être petites, pauvres, charitables, adorantes et joyeuses. Il compose également un chant intitulé « Rappelle-toi » dont les strophes expliquent chacun des éléments du blason des Petites Franciscaines de Marie. Très présent dans la vie de la communauté, cet air est joué lors de célébrations et des rencontres entre associés.

Apprentissage et transmission


Soeur Hélène Chamberland
© IPIR 2010, soumis à copyright

La congrégation étant vieillissante, la transmission du charisme par le projet des associés s’avère un moyen privilégié de perpétuer les valeurs franciscaines. Les Petites Franciscaines de Marie considèrent l’implication des associés comme un prolongement de la communauté, un vecteur de transmission de son esprit. Tout en recevant le support spirituel franciscain, les associés assurent un plus grand rayonnement de la mission.
Les Petites Franciscaines de Marie véhiculent également leur charisme par leur engagement en pastorale et en catéchèse, notamment auprès des jeunes, ainsi que par leur présence dans la paroisse. Enfin, elles respectent leur principe de « fraternité en service » et prennent soin les unes des autres, y compris des sœurs malades ou plus âgées.

Localisation

Municipalité: Baie-Saint-Paul
Région administrative: 03 Capitale-Nationale
Lieu: Maison mère des Petites Franciscaines de Marie, 63, rue Ambroise-Fafard, Baie-Saint-Paul (Qc), G3Z 2J7
Téléphone: 418-435-3520
Télécopieur: 418-435-5318
Site Web: http://www.espacemusealpfm.com

Source

Soeur Hélène Chamberland
Titre, rôle et fonction : Sœur Hélène Chamberland entre en communauté en 1961. Elle suit un cours d’infirmière et occupe cette profession pendant plusieurs années. Elle est aussi à l’origine de la création de l’un des premiers CLSC au Québec. Avant de rejoindre la maison mère de Baie Saint-Paul, sœur Hélène Chamberland veille à la gestion de trois maisons, en plus d’assurer la formation de quatre groupes d’associés. Elle travaille également à la Maison Michel Sarrazin, une maison spécialisée en soins palliatifs.

Enquêteurs : Roseline Bouchard, Maude Redmond-Morrisette, Valérie Vachon-Bellavance
Date d'entrevue : 23 février 2010


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: