La Bible chez les presbytériens — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit d'objet

La Bible chez les presbytériens

Tradition: Christianisme
Appartenance: Protestantisme
Groupe: Presbytérien
Diocèse, association ou regroupement: Église presbytérienne du Canada / Presbyterian Church in Canada (Presbytery of Québec)
Paroisse, congrégation ou équivalent: St. Andrew's Presbyterian Church (Québec)

Classé sous Pratique religieuse (9300), Enseignement religieux (9360), Texte religieux (9363).

Historique général


L'église presbytérienne St. Andrew's de Québec
© IPIR 2011, soumis à copyright

Pour les presbytériens, les Saintes Écritures sont essentielles à l’élaboration et à la compréhension de leur foi et elles sont considérées comme la base sur laquelle repose les autres écrits définissant la religion presbytérienne.

La Bible aurait été écrite au cours du 1er et du 2e siècle. Le mot Bible est un dérivé du mot grec biblos qui signifie bibliothèque. En effet, la Bible regroupe plusieurs livres écrits dans différentes langues, dont l’hébreu, le grec et l’araméen et est divisée en deux parties : l’Ancien et le Nouveau Testaments.

Les auteurs de la Bible sont pour la plupart inconnus. Hormis quelques épîtres attribuées à Paul, la majorité des textes ont été attribués par convention à certains auteurs. Par exemple, on sait que les Évangiles n’ont pas été écrits par les apôtres Matthieu, Marc, Luc et Jean eux-mêmes, mais plutôt par des groupes influencés par les points de vue de ces quatre apôtres, plusieurs années plus tard. Pour les presbytériens, l’origine inconnue des textes n’est pose pas problème puisqu’ils considèrent que c’est la main de Dieu qui a guidé et inspiré les auteurs. Ils considèrent les textes de la Bible comme les paroles révélées de Dieu.

Description


La Bible
© IPIR 2011, soumis à copyright

Les presbytériens estiment que l’Ancien et le Nouveau Testaments sont tout aussi pertinents l'un que l'autre. Ainsi, le Nouveau Testament ne remplace pas l’Ancien et les presbytériens essaient d’accorder autant d’importance dans leurs lectures hebdomadaires à des textes provenant des deux Testaments.

Le fait que les presbytériens pensent que la Bible contient les paroles révélées de Dieu ne signifie pas qu’ils en acceptent tous les passages littéralement. Par exemple, les presbytériens ne s’opposent pas à la théorie de l’évolution. De plus, les presbytériens considèrent que les histoires racontées dans la Bible sont symboliques. En effet, ils croient par exemple que Jonas n’a pas véritablement vécu trois jours dans le ventre de la baleine et que cette histoire se veut un symbole précurseur du Christ crucifié et enseveli dans son tombeau pendant le même nombre de jours. Pour les presbytériens, il est primordial de tenter d’éclaircir la signification de certains passages à l’aide d’autres extraits de la Bible afin de bien comprendre le contenu des Saintes Écritures. En effet, des ambiguïtés quant à certains mots ou passages existent, entre autres, en raison des nombreuses traductions de la Bible.

La Bible est lue quotidiennement par les membres de la communauté. Le pasteur s’en inspire aussi lors de son sermon dominical. Dans certaines congrégations, des séances d’étude de la Bible sont parfois organisées. Lors de ces rencontres, on s’attarde davantage à certains passages que lors du service dominical. Ces séances se veulent des moments de discussion d’égal à égal où chaque participant est amené à exprimer sa compréhension et à s’ouvrir aux interprétations des autres. À l’église Saint-Andrew’s, les « Bible Study Sessions » ont lieu à certains moments de l’année, notamment lors du carême.

Localisation

Municipalité: Québec
Région administrative: 03 Capitale-Nationale
Lieu: Église St. Andrew's de Québec, 106, rue Sainte-Anne, Québec, G1R 3X8
Téléphone: 418-694-1347
Télécopieur: 418-694-3331
Site Web: http://www.standrewsquebec.ca/

Source

Katherine Burgess
Titre, rôle et fonction : La révérende Katherine Burgess est ministre du culte de l'église presbytérienne St-Andrew's de Québec depuis septembre 2009.

Enquêteur : Francesca Désilets et Marie-Eve Samson
Date d'entrevue : 7 mars 2011

Fiches associées

  • Le Westminster Confession of Faith et le Living Faith chez les presbytériens

    Le Westminster Confession of Faith est construit d’une façon particulière. En effet, chaque court extrait est suivi de plusieurs références en provenance des Saintes Écritures afin d’appuyer sa pertinence. Par exemple, pour le passage « men are inexcusable », il existe cinq références. [...]

Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: