La fête de Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours dans la communauté haïtienne — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de pratique cérémonielle ou cultuelle

La fête de Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours dans la communauté haïtienne

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Montréal
Paroisse, congrégation ou équivalent: Notre-Dame-d'Haïti (Montréal)

Classé sous Organisation religieuse (9200), Temps religieux (9280), Fête calendaire (9281)
et sous Pratique religieuse (9300), Cérémonie (9310), Procession (9315).

Historique général


Notre-Dame du Perpétuel Secours
© IPIR 2011, soumis à copyright

On prétend que c’est saint Luc, qui aurait peint la Vierge tenant dans ses bras l’Enfant-Jésus. Lorsque saint Luc présenta son tableau à Marie, elle l’aurait béni en disant « Toujours ma faveur accompagnera cette image ». Cette image fut par la suite reprise plusieurs fois et on lui donna le nom de l’image Miraculeuse de Notre-Dame du Perpétuel Secours.

Notre-Dame du Perpétuel Secours est représentée avec son jeune fils dans les bras. L’image représente le mystère de la Rédemption et de l’intercession de Marie. Si Jésus regarde au loin, c’est qu’il a une vision de la Passion.  L’archange Michel y est représenté portant une lance et une éponge et l’archange Gabriel portant une croix et des clous.

La reproduction la plus célèbre de l’icône aurait été peinte en Crète au XVe siècle. Cette image de Notre-Dame du Perpétuel Secours aurait été amenée à Rome par un marchand, dans le but de la protéger de l’envahisseur turc. Le marchand avant de mourir, offrit la peinture à un ami. La fille de ce dernier eut une apparition de la Vierge qui lui demanda de placer l’icône de Notre-Dame du Perpétuel Secours dans l’église Saint-Mathieu, dirigée alors par les Augustins. L'icône fut installée en 1499. L'image passera par la suite aux mains des Rédemptoristes qui se verront confier la mission de faire connaître Notre-Dame du Perpétuel Secours dans le monde entier.

Notre-Dame du Perpétuel Secours a été nommée officiellement patronne d’Haïti en 1942. Toutefois, la dévotion a débuté dès 1882 suite à un miracle fait par Notre-Dame du Perpétuel Secours. En effet, cette année-là, la petite vérole s’abat sur Haïti et plus particulièrement, sur la ville de Port-au-Prince. Cette maladie dévastatrice, accompagnée d’une grande sécheresse fait plusieurs morts chaque jour et il semble n’y avoir aucun espoir de venir à bout de ce fléau qui décime la population. Une Haïtienne, revenue d’un séjour en France, donna alors une image de Notre-Dame du Perpétuel Secours à l’archevêque de Port-au-Prince en lui suggérant de prier la Vierge. Mettant toute leur confiance en Marie, les Haïtiens firent une neuvaine pour prier celle qui deviendra Notre-Dame d’Haïti. Le 10 février 1882, cinq jours après le début de la neuvaine, une forte pluie tomba sur le pays et trois jours plus tard, il ne restait plus aucune trace de la maladie. Depuis ce temps, les Haïtiens portent une grande vénération à Notre-Dame du Perpétuel Secours.

En quittant leur pays, les Haïtiens conservent cette dévotion à Marie. Depuis plus de 50 ans, la communauté haïtienne de Montréal continue de fêter Notre-Dame du Perpétuel Secours le 27 juin. Elle est remerciée d'avoir sauvé Haïti et les Haïtiens mettent en elle leur espoir et leur confiance de continuer à aider le peuple haïtien.


 

Description


Procession en l'honneur de Notre-Dame du Perpétuel Secours
© IPIR 2011, soumis à copyright

La communauté haïtienne de Montréal fête Notre-Dame du Perpétuel Secours à la mission Notre-Dame d’Haïti. Si la neuvaine collective a disparu, les paroissiens se rencontrent pendant les trois jours qui précèdent la fête pour prier. La fête a lieu généralement le dimanche. Une messe solennelle est célébrée suivie d’une procession aux flambeaux.

La messe, point culminant des festivités, se prépare quelques semaines à l’avance. À cette occasion une ou deux chorales sont invitées pour la cérémonie. Pour la communauté haïtienne, la musique et le chant sont des éléments importants de l’expression de leur foi. Les chants consacrés à la Vierge seront mis à l’honneur.  Des prêtres d'autres paroisses sont invités à venir célébrer Notre-Dame du Perpétuel Secours.  L'homélie du jour relatera l’histoire du miracle de Notre-Dame du Perpétuel Secours en Haïti. En racontant l'histoire du miracle, l’officiant fait réfléchir les participants sur leur foi et sur son importance pour leur communauté aujourd’hui. La messe est chantée en créole.

La messe est suivie d’une procession aux flambeaux autour de l’église. Les officiants et les fidèles marchent derrière l’icône qui est portée par un membre de l’église. Le groupe fait le tour de l’église en chantant et termine la procession dans l’église ou sera déposée l’image de Notre-Dame du Perpétuel Secours. Des lampions sont alors allumés autour de l'icône. La fête se termine par une collation.

La communauté haïtienne porte une grande dévotion à la Vierge sous toutes ses appellations. Plusieurs autres fêtes consacrées à la Vierge sont également célébrées au cours de l'année tel la fête de l'Assomption et celle de l'Immaculée-Conception.


 

Apprentissage et transmission


Partage de la lumière
© IPIR 2011, soumis à copyright

De manière générale, la communauté haïtienne pratiquante tente d’intégrer et de faire participer les jeunes dans l’église. C'est pourquoi un jeune va habituellement faire la première lecture et la prière universelle.



Localisation

Municipalité: Montréal
Région administrative: 06 Montréal
Lieu: Notre-Dame-d'Haïti, 6500, rue St-Vallier, Montréal (Qc), H2S 2P7
Téléphone: 514 276 7659
Télécopieur: 514 276 3610

Source

Jean-Simon Sterlin Pantal
Titre, rôle et fonction : Jean Simon Sterlin Pantal est né en Haïti. Il s’installe à Montréal en avril 2001. Il a toujours été engagé dans l’église et à la mission Notre-Dame d’Haïti, il est membre du comité de pastorale sociale.

Enquêteur : Marjolaine Boutin, Valérie Vachon-Bellavance
Date d'entrevue : 2 septembre 2011


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: