Au service du Seigneur dans ses ministres ordonnés: Soeur Geneva Goupil — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de vie

Au service du Seigneur dans ses ministres ordonnés: Soeur Geneva Goupil

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Rimouski
Communauté religieuse: Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé

Classé sous Organisation religieuse (9200), Mission (9260), Oeuvre (9262).

Description


Sr Geneva Goupil
© IPIR 2011, soumis à copyright

Sœur Geneva Goupil est née aux Etats-Unis le 23 mai 1928. Ses parents, franco-canadiens, y étaient déménagés pour trouver du travail. Aînée de la famille, Sœur Geneva apprit rapidement à s’occuper de la maison ainsi que de ses sœurs et frères. Dès l'âge de 12 ans, ses intérêts pour le mariage et la vie religieuse suscitent chez elle une réflexion sur son avenir. Elle choisit la vie religieuse tout en se gardant la possibilité de revenir sur sa décision. Ainsi, elle décide d’entrer chez les religieuses plutôt que de se marier. L’amour préférentiel pour le Seigneur la garda passionnée jusqu’à ce jour. À l'âge de 15 ans, soeur Goupil veut rejoindre les soeurs d'Afrique, cependant le curé la réfère aux Soeurs Rédemptoristines. Cette communauté refuse d'accueillir soeur Geneva Goupil puisqu'elle n'est pas assez âgée. Heureusement, sa demande auprès des Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé fût acceptée par la mère fondatrice. Après ses vœux perpétuels en 1950, sœur Goupil partit travailler aux États-Unis.


Elle revient au Québec, où elle travaillera pendant 10 ans avec le curé de Saint-Narcisse, Christian Paradis. Elle travailla en pastorale en collaborant avec le curé dans ses activités paroissiales. La première année, l'abbé Paradis et sœur Geneva ont fait la visite paroissiale ensemble. Par la suite, chacun s’occupa d'une partie du village. Le curé offrait à sœur Geneva un environnement motivant où elle put développer ses charismes. Durant ces années à se côtoyer quotidiennement, le curé Christian Paradis et sœur Geneva développèrent une belle amitié. Lorsqu’elle quitta Saint-Narcisse, les citoyens pleurèrent son départ.


Depuis les quinze dernières années, sœur Geneva Goupil travaille au presbytère de la paroisse Saint-Rémi de Price. Ses tâches principales sont reliées à l’entretien, la buanderie, l’épicerie et la cuisine. « Si la maison est belle, le prêtre est heureux, si le prêtre est heureux, les paroissiens le sont aussi.» souligne soeur Goupil. Par sa vocation, sœur Goupil considère qu’elle réalise le même travail que la Sainte Vierge. Son rôle est d’être au côté du prêtre. Les responsabilités du ministre ordonné sont multiples, il s'occupe de la pastorale du baptême, des personnes malades, des paroissiens, des écoles, etc., sœur Geneva a pu s’initier à plusieurs responsabilités dans la paroisse. Elle travailla avec les enfants, les adolescents, les vieillards et les malades. Elle a fondé le Club du bonheur où elle apprenait aux enfants comment rendre les autres heureux par de petits services. Avec les enfants, elle organisait une crèche vivante à chaque Noël, activité qui permettait aux parents de s’impliquer aussi par la fabrication de costumes.  De plus, sœur Geneva Goupil engageait les jeunes dans la communauté paroissiale en organisant diverses activités, réunions et projets avec les jeunes du groupe L'ACLE (association des comités de liturgie en Église). Elle a également visité les vieillards, les personnes malades et les personnes seules. Chaque mois, elle distribuait la communion aux personnes malades en circulant à travers la paroisse au moyen de son tricycle. Elle en réalisait 100 en deux jours. De plus, toutes les semaines, sœur Geneva visitait les personnes de la paroisse qui étaient hospitalisées. Aussi, elle offrit des cours de cuisine et de décoration de gâteaux qui ont attiré Radio-Canada à Saint-Narcisse. En plus de transmettre ses talents en cuisine par les cours et par son livre de recettes, elle a enseigné la peinture. Bon nombre de ses tableaux se retrouvent à la maison-mère.


En 2011, à 83 ans, sœur Geneva est toujours au service du Seigneur dans ses prêtres. Parmi ses responsabilités, elle s’occupe du groupe des Associés des Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé de Price. Les associés sont un groupe de laïcs qui choisissent de vivre le charisme d’une communauté religieuse. Ils se rencontrent chaque mois en compagnie de Sœur Geneva pour partager l’évangile. Ils partagent la spiritualité de la communauté et regardent ensemble comment l’appliquer dans leur milieu de vie. Par ces rencontres, les associés s’engagent auprès de chacun, se soutiennent mutuellement comme une famille. Les Associés de Price regroupent des personnes âgées entre 20 ans et 84 ans, autant des hommes que des femmes.  Au fils des années, S. Geneva est devenue leur « petite maman » à tous.


Après toutes ces années de service, sœur Geneva considère avoir sacrifié de belles choses pour le Seigneur, mais elle l’a fait de bon cœur et par choix. Elle a acquis une forme de sagesse, ce qui fait dire à l'abbé Paradis qu'elle est « une sainte ». En mission depuis 38 ans, sœur Goupil a conservé un lien avec la maison mère en partageant, entre autres, les retraites et certains rassemblements spirituels ou festifs. Sœur Geneva souhaite continuer sa mission jusqu’à ce que « monsieur le curé » se retire. Sœur Geneva Goupil a mis à profit ses talents à la disposition de la communauté et du curé. Elle a marqué la vie de plusieurs paroissiens partout où elle a oeuvré. 

Localisation

Municipalité: Price
Région administrative: 11 Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine
Lieu: Presbytère à Price, 33 de l'Église, Price, G0J 1Z0
Téléphone: 418-775-3250

Source

Soeur Geneva Goupil
Titre, rôle et fonction : Soeur Geneva Goupil fait partie du groupe de soeurs toujours en service à l'extérieur de la maison mère. Elle travaille au presbytère dans la municipalité de Price.

Enquêteurs : Marjolaine Boutin, Kathleen Pouliot
Date d'entrevue : 21 novembre 2011


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: