Au service du Seigneur: le prêtre et les Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de vie

Au service du Seigneur: le prêtre et les Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Rimouski
Communauté religieuse: Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé

Classé sous Organisation religieuse (9200), Personnel religieux (9230), Vocation/forme d'élection (9232).

Description


Le service au presbytère, 1963
© Archives des Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé, soumis à copyright

Pour les Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé, les ministres ordonnés représentent le Seigneur par leurs œuvres. Le prêtre est le ministre de l’eucharistie et de la Parole. Par leur aide, les sœurs souhaitent libérer le ministre ordonné de ses soucis matériels afin qu'il se consacre entièrement à son ministère. Les sœurs témoignent d’un grand respect pour les ministres ordonnés, puisque ceux-ci détiennent un caractère sacré par leur ordination.

Au cours des années, les relations entre les ministres ordonnés et les sœurs ont évolué.  Autrefois, lorsque les soeurs étaient en mission, elles ne parlaient, ni ne mangeaient avec les ministres ordonnés puisqu’elles disposaient d’un réfectoire séparé.  Aujourd'hui, ils discutent et partagent les repas ensemble. 

La discrétion, la simplicité et l’écoute des Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé ont fait d’elles des confidentes, des mères et des collaboratrices. Cette réputation et le charisme particulier des soeurs leur ont permis d’obtenir la reconnaissance des ministres ordonnés à travers les régions où elles ont oeuvré. Les religieuses étaient attentives à leurs besoins, les ministres ordonnés se sentaient en confiance avec les soeurs, puisqu’elles les entouraient de respect, de silence et de prière. La sœur représentait souvent la seule personne à qui le ministre ordonné pouvait se confier. Les prêtres les considèrent non pas comme des servantes, mais comme des sœurs.

En 2012, la communauté de la maison mère accueillait sept prêtres retraités, dont quelques-uns qui assurent certaines responsabilités telles que le service d'aumônerie à la résidence Marie-Anne Ouellet et à l'hôpital d'Amqui, et à la maison-mère, etc. Les prêtres qui résident à la maison mère connaissent les Servantes puisqu’ils ont déjà travaillé avec elles et y sont attachés. Les prêtres retraités s’y plaisent et retrouvent à la maison mère la fraternité, la tranquillité et la sécurité. Ils partagent les repas avec les sœurs lorsqu’ils le souhaitent. De plus, les religieuses les invitent lors des événements communautaires telles les fêtes spéciales, retraite et autre.

Les ministres ordonnés apprécient autant la spiritualité des soeurs que leur travail manuel (cuisine, ménage, lessive, etc.). En fait, comme le souligne l'abbé Christian Paradis, ils admirent « ces saintes, ces femmes complètement données au Christ, ces priantes qui occupent la chapelle à toutes heures de la journée.» Par la présence et la spiritualité qu’ils partagent, les prêtres et les sœurs entretiennent des relations de partage. 

Localisation

Municipalité: Lac-au-Saumon
Région administrative: 11 Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine
Lieu: Maison-Mère, 13 rue du Foyer, Lac-au-Saumon, G0J 1M0
Téléphone: 418-778-5836
Site Web: http://www.lacausaumon.com/index.php?option=com_content&view=article&id=106&catid=31&Itemid=27

Source

L'abbé Christian Paradis
Titre, rôle et fonction : L'abbé Christian Paradis est retraité à la maison mère des Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé. Il offre certains services à la communauté.
Lien avec la pratique : Alors qu'il était curé en paroisse, l'abbé Christian Paradis a bénéficié des services des soeurs.

Enquêteurs : Marjolaine Boutin, Kathleen Pouliot
Date d'entrevue : 2 novembre 2011


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: