Le charisme des Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de pratique culturelle

Le charisme des Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Rimouski
Communauté religieuse: Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé

Classé sous Pratique religieuse (9300), Pratique spirituelle (9330), Guide spirituel (9331).

Historique général


Les armoiries et la devise des Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé
© IPIR 2011, soumis à copyright

En 1929 est fondée la Congrégation des Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé. L’abbé Alexandre Bouillon avait constaté que les prêtres, débordés par leur travail d’évangélisation, avaient besoin d’aide pour entretenir leur presbytère. L’abbé Bouillon fonda une communauté religieuse qui aurait comme mission première de répondre aux besoins matériels et spirituels du clergé. 

Le père fondateur demanda à une paroissienne de Saint-Anaclet de Rimouski, Marie-Anne Ouellet, de se joindre à lui dans cette aventure. C’est à Lac-au-Saumon que la Congrégation s'installa, car l'abbé Bouillon y était curé. Dès ses débuts, la Congrégation s’activa auprès des ministres ordonnées pour les seconder dans leurs oeuvres. 

Description


Statue de Marie Reine du Clergé
© IPIR 2011, soumis à copyright

Les Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé se dévouent auprès des ministres ordonnés comme l’a fait Marie, auprès de Jésus, son fils. Cette Congrégation mariale continue la mission de la Sainte Mère de Dieu. Les sœurs suivent l'exemple de Marie, la Reine du Clergé. Tout comme Marie avec Jésus, elles donnent ainsi leur vie au Seigneur en collaborant avec les ministres ordonnés selon les besoins des communautés chrétiennes. 


Ce charisme se reflète dans leur devise qui est « Être là, prier, servir ». Être là, signifie une présence auprès du prêtre. Selon soeur Cormier « Les soeurs sont des témoins lumineux, car par leur charisme, elles sont appelées à établir un monde de justice, de paix et de joie. » La prière est importante pour les sœurs, car elle est au centre de leur vie. L’Eucharistie est au cœur de leur spiritualité; les offices du temps présent, ainsi que l'adoration du Saint-Sacrement sont des manières « d'offrir leur vie au Seigneur et de lui rendre grâce ».


« Servir » renvoie aux œuvres concrètes de la Congrégation dans les presbytères et dans les paroisses. Aujourd'hui, pour les soeurs vieillissantes, ce terme désigne aussi le service de ces femmes les unes envers les autres. « Être là, prier, servir » démontre le rôle de Marie auprès de Jésus et des Apôtres. Toutes sont en mission de prières. Elles ont aussi un culte important au Saint-Esprit, car la mère fondatrice leur a légué cette dévotion particulière. 


De par leur rôle auprès du clergé, les Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé doivent pratiquer certaines vertus, soit la discrétion et le respect envers les ministres ordonnés. Elles leur sont toutes dévouées. À l'exemple de Marie à Nazareth, on leur demandait d’accepter les presbytères tels qu’ils se présentaient, sans vouloir plus de confort. Elles acceptaient aussi les ministres ordonnés sans les juger. Elles doivent être humbles, pieuses, généreuses, et simples dans leur approche envers les personnes et dans leur vie.

Apprentissage et transmission


Les fondateurs, Alexandre Bouillon et Marie-Anne Ouellet en 1941
© Archives des Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé, soumis à copyright

L'apprentissage de la spiritualité, la compréhension du charisme et la pratique des vertus se faisaient dès le postulat. Tout au long de leur vie religieuse, les soeurs devaient mettre en pratique les grands principes édictés entre autres par la fondatrice.


Aujourd'hui la transmission des valeurs de la Congrégation est aussi assurée par les groupes d'associés. Depuis plus de 15 ans, la Congrégation des Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé a des associés. Ces laïcs s’engagent à vivre le charisme de la communauté dans leur milieu et l’appliquent concrètement en s’impliquant, entre autres en pastorale. Certains font partie de la chorale de l’église, d’autres animent des groupes de prières. Ils collaborent aussi à perpétuer le charisme des sœurs grâce à la prière. Ils prient pour les prêtres et pour l’Église. Par exemple, dans la paroisse de Price, les associés se réunissent une fois par mois pour partager l’évangile. Ils réfléchissent sur des passages de la Bible et apprennent à appliquer ces préceptes dans leur vie. Pour ces personnes, être associés leur permet de vivre une expérience de fraternité et de s'impliquer pour une cause en Église. Ils appliquent ainsi les paroles de l’évangile qui prônent de s’aimer les uns les autres.


 

Localisation

Municipalité: Lac-au-Saumon
Région administrative: 11 Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine
Lieu: Maison-Mère, 13 rue du Foyer, Lac-au-Saumon, G0J 1M0
Téléphone: 418-778-5836

Source

Soeur Odette Cormier
Titre, rôle et fonction : Soeur Odette Cormier est la supérieure générale de la communauté depuis août 2010.

Enquêteurs : Marjolaine Boutin, Kathleen Pouliot
Date d'entrevue : 4 novembre 2011


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: