La Guilde de l'église presbytérienne St. Andrew à Québec — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de pratique culturelle

La Guilde de l'église presbytérienne St. Andrew à Québec

Tradition: Christianisme
Appartenance: Protestantisme
Groupe: Presbytérien
Diocèse, association ou regroupement: Église presbytérienne du Canada / Presbyterian Church in Canada (Presbytery of Québec)
Paroisse, congrégation ou équivalent: St. Andrew's Presbyterian Church (Québec)

Classé sous Organisation religieuse (9200), Communauté (9240), Pratique coutumière (9242)
et sous Organisation religieuse (9200), Laïc (9250), Association religieuse (9251).

Historique général


Papier à lettre de la congrégation
© IPIR 2011, soumis à copyright

Plusieurs congrégations presbytériennes d’Écosse et du Canada comportent une guilde. Les guildes sont issus des Women's missionary Society (WMS). En Écosse, la Woman’s Guild, aujourd’hui nommée Church of Scotland Guild, est un mouvement faisant partie intégrante de l’église nationale presbytérienne, fondée en 1887.

À Québec, une Ladies Guild, de nos jours désignée par l’appellation anglaise Guild, a été fondée par des membres de l’église presbytérienne St.Andrew. Bien que la date de sa création est inconnue, on sait qu'elle existait déjà au début du XXe siècle. En effet, en 1907, la Guilde a contribué financièrement à la reconfiguration du Kirk Hall, lieu de rencontres des membres de la congrégation (Historical sketch St. Andrew’s Church Quebec, 1928). On raconte également que le regroupement aurait offert un manteau de fourrure au révérend Dr. Andrew Tannahill Love, alors qu’il était ministre du culte, de 1884 à 1925. Depuis le début du XXIe siècle, la Guilde compte des hommes parmi ses membres.

Description


Programmation des célébrations du 200e anniversaire de l'église presbytérienne St. Andrew
© IPIR 2011, soumis à copyright

La Guilde a pour objectif de soutenir l’église presbytérienne St. Andrew de Québec, de maintenir la cohésion sociale entre les membres de la congrégation et de rassembler la communauté anglophone de Québec. Pour s’acquitter de ces missions, le groupe organise des collectes de fonds.

La Guilde détient un rôle important au sein de l’église. Elle prépare le repas ou le goûter servi après les célébrations dominicales et, parfois, lors d’événements spéciaux comme des funérailles ou des mariages. Des membres de la congrégation offre à l’occasion le goûter suivant la messe, allégeant ainsi les frais de la Guilde. Par le passé, la Guilde a contribué à l’intégration de membres de la congrégation à la suite d’une immigration au Québec. Au fil des années, la Guilde a également défrayé une partie des coûts d’achat de vaisselle, tables, chaises et autres équipements pour le Kirk Hall.

La principale activité de collecte de fonds, The Annual Tea, se déroule généralement autour des mois de novembre et de décembre. Traditionnellement, les femmes de la Guilde y vendaient de l’artisanat pour recueillir des fonds. Lors du 200e anniversaire de la construction de l’église en 2010, la Guilde a tenu son événement annuel lors d’une fin de semaine de festivités. La programmation proposait notamment une exposition d’œuvres d’art, des moments de recueillement, un concert bénéfice et un souper au Cercle de la Garnison de Québec. À cette occasion, un livre de cuisine, destiné à la vente, a été réalisé. Le document contient des recettes des membres actuels de la congrégation et d’autres provenant d’anciens livres de recettes de la congrégation. Les recettes y sont écrites à la main. La Guilde vend également du papier à lettre à l'effigie de l’église. 

En 2002, la Guilde a élaboré le tartan de l’église presbytérienne St. Andrew en collaboration avec la congrégation. Celui est composé de différentes couleurs significatives pour la congrégation. Le jaune représente la communauté passée, présente et future. Le bleu réfère à la croix de saint André et à l’église presbytérienne. Le vert rappelle les terres arables de la région. Le orange a été choisi parce qu’il s’agit d’une couleur prédominante du tartan régimentaire du 78th Fraser Highlanders, ayant fondé la congrégation. Le rouge symbolise le Canada. Le blanc représente la neige (Scottish Register of Tartans). Initiée par la Guilde, la confection de ce tartan avait pour objectif de distinguer l'église presbytérienne St. Andrew, première de cette confession chrétienne au Canada et de recueillir du financement. Du tissu aux couleurs de leur tartan est vendu à la congrégation pour la confection de kilts, d'écharpes, de foulards, de jupes ou d'accessoires.

Au sein de la Guilde, un comité, constitué de trois personnes nommées à la présidence, au secrétariat et à la trésorerie, est formé. Les membres du comité sont généralement élus par acclamation. En raison de la distance géographique séparant le Kirk Hall, le lieu des rencontres de la Guilde, et le domicile des membres, les réunions se déroulent après la messe dominicale. Au cours des dernières années, la Guild comptait environ huit membres. La diminution de la population anglophone à Québec, et conséquemment le déclin du nombre de membres de la congrégation, ainsi que le vieillissement de ces derniers expliquent les difficultés de recrutement encourues par la Guilde au cours des dernières années.

Apprentissage et transmission


Jeanne Delany Chambers
© IPIR 2011, soumis à copyright

Autrefois, les membres de la Guilde étaient exclusivement des femmes. Le regroupement de femmes aurait d’ailleurs été créé pour pallier à l’interdiction aux femmes de faire partie de la structure administrative des églises presbytériennes. Traditionnellement, la femme du ministre du culte s’investit au sein de ce groupe. De nos jours, la congrégation compte une quarantaine de membres. En raison de ce petit nombre, la Guilde accueille également des hommes. Grâce aux activités annuelles, aux rencontres après la messe ou encore la création d’un tartan, la Guilde contribue à la cohésion sociale et au sentiment d’appartenance des membres de la congrégation de l’église presbytérienne St. Andrew.

Localisation

Municipalité: Québec
Région administrative: 03 Capitale-Nationale
Lieu: Kirk Hall de l'église presbytérienne St. Andrew de Québec, 106, rue Sainte-Anne, Québec (Qc), G1R 3X8
Téléphone: 418-694-1347
Télécopieur: 418-694-3331
Site Web: http://www.standrewsquebec.ca/

Source

Jeanne Delany Chambers
Titre, rôle et fonction : Présidente de la Guilde
Lien avec la pratique : En 2012, Jeanne Delany Chambers est présidente de la Guilde de l’église presbytérienne St. Andrew de Québec.

Enquêteurs : Francesca Désilets, Philippe Dubois
Date d'entrevue : 20 février 2012, 20 février 2012


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: