La relique de la pierre d'autel de l'ancienne église Saint-Jacques — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit d'objet

La relique de la pierre d'autel de l'ancienne église Saint-Jacques

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Montréal
Paroisse, congrégation ou équivalent: Saint-Jacques (Montréal)

Classé sous Pratique religieuse (9300), Pratique rituelle (9320), Rite de sacralisation (9326).

Historique général


Fragment de la pierre d'autel de l'ancienne église Saint-jacques
© IPIR 2007, soumis à copyright

Lors de l'incendie de l'église Saint-Jacques en 1933, les pompiers ont trouvé le fragment de la pierre d'autel avec sa relique dans les décombres. Depuis le Moyen Âge, on célèbre l'eucharistie sur une table à l'intérieur de laquelle on place le corps ou un fragment du corps d'un saint reconnu par l'Église. De cette tradition, on a conservé la présence de reliques de saints dans tous les autels.

Description


Relique de la pierre d'autel de l'ancienne église Saint-Jacques
© IPIR 2007, soumis à copyright

La relique du saint est insérée dans un boîte de métal. Celle-ci est intégrée à un fragment de marbre. Le fragment est noirci par le feu d'un côté et en son milieu. La relique est un fragment d'os et porte un sceau d'authenticité. Le fragment mesure environ 15 cm sur 10 cm. Il possède une épaisseur de quelques centimètres.
La pierre d'autel et sa relique sont des objets sacrés du culte catholique. Ils sont disposés dans l'autel, élément du mobilier religieux qui revêt une importance particulière pour l'Église, celui de la célébration eucharistique. La pierre et la relique représentent donc le lien sacré qui existe entre, d'une part, l'autel et le lieu de culte et, d'autre part, l'Église universelle et locale. Les reliques ont généralement un lien avec l'histoire de l'église et son ou sa sainte patronne.
Cet artefact est conservé avec fierté à la chapelle Notre-Dame-de-Lourdes, mais aucune indication ne permet aux fidèles de connaître l'existence et l'histoire de ce vestige. La pierre et sa relique sont exposées dans la chapelle lors de la fête de saint Jacques le 25 juillet.
La pierre d'autel et la relique sont un vestige de l'ancienne église Saint-Jacques. Sa présence à la chapelle Notre-Dame-de-Lourdes symbolise le lien entre les deux lieux de culte. La valeur de l'objet tient essentiellement à son rôle mémoriel. Ils sont placés dans le tabernacle de l'autel de Saint-Jacques, situé dans le transept est de la chapelle. Avant le déplacement de l'autel de Saint-Jacques à l'intérieur de la chapelle, ce fragment de pierre d'autel était conservé avec soin dans la voûte de Notre-Dame-de-Lourdes. Une brève note manuscrite à une date inconnue est conservée avec le fragment. Cette note se lit comme suit : « Relique retirée après l'incendie de 1933. Ste-relique, Maître Autel, St-Jacques ».

Localisation

Municipalité: Montréal
Région administrative: 06 Montréal
MRC: Communauté métropolitaine de Montréal
Lieu: Chapelle Notre-Dame-de-Lourdes, 430, rue Sainte-Catherine Est, Montréal, H2L 2C5
Téléphone: 514 845-8278
Télécopieur: 514 845-8279
Site Web: http://www.cndlm.org/cndlm_qdn.php

Source

Pierre Gosselin
Titre, rôle et fonction : Il est gérant de la chapelle Notre-Dame-de-Lourdes.
Lien avec la pratique : Pierre Gosselin, en tant qu'administrateur de cette chapelle et ancien responsable de la liturgie, connaît bien la valeur de ce fragment de la pierre d'autel avec sa relique, vestige retrouvé après le troisième incendie de l'église voisine Saint-Jacques en 1933.

Enquêteur : Mathieu Tremblay
Date d'entrevue : 19 février 2008

Fiches associées


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: