Les Antoniennes de Marie au Cameroun — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de pratique culturelle

Les Antoniennes de Marie au Cameroun

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Chicoutimi
Communauté religieuse: Soeurs Antoniennes de Marie

Classé sous Organisation religieuse (9200), Mission (9260), Prosélytisme (9263).

Historique général


Soeurr Luneau accompagnée d'une jeune camerounaise
© Archives A.M., Soumis à copyright

Dans la communauté des Antoniennes de Marie, la première mission remonte à 1936, en Chine, ensuite, une autre mission au Pérou, en 1963, enfin, en 1992, commence le missionnariat à Doumé, au Cameroun. Au départ, un prêtre camerounais, de passage au Canada, désire trouver une communauté religieuse, à la demande de son évêque, Mgr Pierre Tchouanga. « [L]e Conseil général a accepté, en avril 1992, d'implanter la communauté en terre africaine, avec l'intention arrêtée de collaborer avec le clergé dans un évêché, et celle d'enseigner le message d'amour et de salut par et en Jésus ». (Soeurs Antoniennes de Marie. Appelées à suivre le Christ Prêtre. Éditions du Signe, p. 22). Au moment de leur implantation, le missionnariat catholique, dans cette région du Cameroun, datait déjà d'une soixantaine d'années. Les Antoniennes quittent cette mission en 2001, alors qu'elles ne disposent plus des ressources humaines nécessaires pour la maintenir.

Description


Diplôme de mention honorable pour les cours de catéchèse
© IPIR 2009, Soumis à copyright

L'objectif de la mission au Cameroun est de continuer l'évangélisation entamée par les communautés qui ont précédé les Antoniennes de Marie. Pour ce faire, les soeurs se concentrent sur quatre projets particuliers qui visent à améliorer les conditions de vie des habitants de Doumé. Si, dans un premier temps, ces projets sont directement financés par les soeurs grâce à des fonds qu'elles reçoivent, la « nouvelle évangélisation » promeut plutôt le travail des personnes pour obtenir certains services. Ces projets se concentrent sur l'eau, les soins de santé, l'accès à l'éducation des jeunes filles et l'amélioration des habitations. Pour ce qui est de l'eau, les soeurs ont mis de l'avant la construction d'un puits dans le village. Cette réalisation a été rendue possible grâce à une collecte de fonds que les Antoniennes ont effectuée lors d'un été où elles sont revenues à Chicoutimi. En ce qui concerne les soins de santé, les soeurs grâce à des fonds dont elles disposent donnent des soins aux jeunes enfants malades. Quelqu'un prête aussi de l'argent aux parents qui sera remboursé par leur travail. L'idée sous-jacente est de donner du travail afin de sauvegarder la dignité humaine. Pour ce qui est de l'éducation, les quatre soeurs de la mission ont l'initiative de faire parrainer les enfants. Cela coûte alors 60 $ par année pour envoyer un enfant à l'école. Le problème des habitations est dû à la saison des pluies et son impact sur la toiture traditionnelle des maisons faites en palmier tressé. Dans ces conditions, les maisons ainsi construites ne durent qu'environ deux ans et les jeunes enfants comme les personnes âgées en subissent les contrecoups médicaux. Pour y remédier, les soeurs ont pensé offrir des « toits de tôle ». Afin que les familles s'en procurent, les hommes doivent travailler pour les soeurs et la mission.


Parallèlement à ces projets, les soeurs doivent être en tout temps des modèles. Elles prêchent par l'exemple en se conformant aux valeurs chrétiennes. 

Apprentissage et transmission


Écoliers camerounais
©

En 2001, en raison du manque de ressources humaines principalement liées au vieillissement, la communauté a passé le flambeau à la congrégation polonaise des soeurs pallottines.

Localisation

Municipalité: Ville Saguenay
Région administrative: 02 Saguenay-Lac-Saint-Jean
MRC: Hors MRC
Lieu: Maison mère des Antoniennes de Marie, 927, rue Jacques-Cartier Est, Chicoutimi, Québec, G7H 2A3
Téléphone: 418 549-1055
Télécopieur: 418 693-8609
Site Web: http://www.soeursantoniennes.org/

Source

Soeur Laurette Luneau
Titre, rôle et fonction : Soeur Laurette Luneau est actuellement membre du Conseil général de la communauté en tant qu'assistante générale. Au sein de sa communauté, elle a notamment travaillé à la cuisine et comme animatrice de pastorale dans la communauté haïtienne, dans une paroisse de Chicoutimi ainsi qu'au Cameroun.
Lien avec la pratique : Soeur Luneau a fait partie des Antoniennes de Marie qui ont été missionnaires à Doumé, au Cameroun, de 1994 à 2000.

Enquêteur : Roseline Bouchard
Date d'entrevue : 23 mars 2009

Fiches associées


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: