La fabrication des hosties chez les Antoniennes de Marie — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de pratique liée à un savoir-faire

La fabrication des hosties chez les Antoniennes de Marie

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Chicoutimi
Communauté religieuse: Soeurs Antoniennes de Marie

Classé sous Organisation religieuse (9200), Fabrication d’objets religieux (9290), Aliment (préparation) (9291).

Historique général


Découpoir utilisé en 1950
© Archives A.M., Soumis à copyright

La fabrication des hosties était une tâche dévolue aux communautés religieuses. C'est à la demande du séminaire de Chicoutimi que les Antoniennes ont commencé à fabriquer des hosties en 1912. Les hosties étaient distribuées dans 89 des 90 paroisses du Saguenay-Lac-Saint-Jean, ainsi que dans les foyers et les institutions. Dans les années 1990, les Antoniennes en cessent la fabrication. Les Carmélites de Dolbeau prennent alors la relève.

Description


La fabrication des hosties par les Antoniennes de Marie
© IPIR 2009, soumis à copyright

L'hostie est faite de pain que le célébrant consacre pendant la célébration de l'eucharistie en vue de la communion. Après la consécration, l'hostie n'est plus du pain, mais le Christ lui-même ressuscité.
Pour faire des hosties, il faut procéder selon un ordre bien précis. D'abord, il faut préparer la pâte qui contient un mélange d'eau et de farine bien déterminé. Une soeur est affectée à cette tâche; elle doit veiller à ce que le mélange soit lisse. Ensuite, avant de passer à la cuisson, dans un four spécialement conçu pour cuire les hosties, on ajoute de l'eau à la pâte.
Au cours de la cuisson, l'excédent de pâte qui s'écoule du four est récupéré pour en faire du papier rocher. Le four comporte deux plaques, celle du dessus présente des motifs qui s'impriment sur les hosties pendant la cuisson. Une fois la pâte cuite, on obtient deux feuilles d'hostie qui doivent être humidifiées durant 12 heures environ, avant d'être découpées, sinon elles risquent de se briser. Pour tailler les hosties, on utilise un découpoir permettant de faire 33 petites hosties par feuille. Autrefois, les hosties devaient être découpées une à une. Les grandes hosties sont toujours taillées une à une. Une fois la taille réalisée, les hosties sont triées et comptées. On les met en paquets et chaque paquet peut compter entre 15 et 10 000 hosties. La fabrique d'hosties peut produire entre 30 et 50 000 hosties par jour.
La fabrication d'hosties offrait un revenu supplémentaire aux Antoniennes de Marie, car elles étaient vendues aux paroisses, aux institutions et aux foyers de la région. Les retailles étaient vendues environ 25 cents le paquet. Au fil des ans, les outils de production, comme le four et l'humidificateur, ont été automatisés, ce qui a grandement facilité la tâche des soeurs et des employés qui y travaillaient.
Puisque la relève manquait, l'équipement et les outils ont été vendus aux Carmélites de Dolbeau qui assurent désormais la production des hosties. C'est avec regret que les Antoniennes ont abandonné cette pratique.

Apprentissage et transmission


L'étape du triage des hosties
© Archives A.M., Soumis à copyright

C'est notamment par observation que l'on apprenait à fabriquer des hosties. Soeur Lachance a été en charge de la « fabrique aux hosties » de 1976 à 1980. À Montréal, de passage chez les soeurs Marie Réparatrice, qui produisent alors les hosties pour la région métropolitaine, elle s'inspire de leur manière de faire. Elle a également apporté des modifications à certains outils afin de rendre le travail plus efficace.

Localisation

Municipalité: Ville Saguenay
Région administrative: 02 Saguenay-Lac-Saint-Jean
MRC: Hors MRC
Lieu: Maison mère des Antoniennes de Marie, 927, rue Jacques-Cartier Est, Chicoutimi, Québec, G7H 2A3
Téléphone: 418 549-1055
Télécopieur: 418 693-8609
Site Web: http://www.soeursantoniennes.org/

Source

Soeur Angéline Lachance
Titre, rôle et fonction : Elle a supervisé la « fabrique aux hosties » de 1976 à 1980.

Enquêteur : Roseline Bouchard
Date d'entrevue : 2 septembre 2009

Fiches associées

  • La fabrication de papier rocher chez les Antoniennes de Marie

    À l'occasion de Noël ou du carême, les soeurs ont pris l'habitude de faire du papier rocher pour réaliser des crèches et d'autres objets décoratifs. La confection du papier rocher est liée à la fabrication des hosties. En cuisant les hosties faites à partir d'eau et [...]

Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: