Récit de vie de soeur Jeanne Vanasse, artiste — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de vie

Récit de vie de soeur Jeanne Vanasse, artiste

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Nicolet
Communauté religieuse: Soeurs de l'Assomption de la Sainte Vierge

Classé sous Pratique religieuse (9300), Pratique spirituelle (9330)
et sous Organisation religieuse (9200), Communauté (9240), Pratique technique et artistique (9245).

Description


Marie de l'incarnation, tableau de Jeanne Vanasse
© Cliché IPIR 2009 soumis à copyright

Pendant ses études, Jeanne Vanasse suit le cours de dessin et de couleur de soeur Émilia Gélinas. Ce cours sera à l’origine de l’orientation artistique qu’elle donnera à sa vie. Elle suit les cours au studio de peinture pendant 3 ans. Une fois professe, elle est chargée d’enseigner les matières scolaires En enseignant la chimie, elle fait beaucoup d’observations au microscope, ce qui lui donne l’envie de travailler la couleur. Elle enseigne pendant plusieurs années avant de pouvoir s’y consacrer. Elle est envoyée à Amos, mais elle souffre de problèmes de voix, qui remettent en question sa pratique de l’enseignement. Elle se propose alors pour enseigner les arts, un domaine où elle aurait moins à parler. 


Elle commence par donner un enseignement collectif dans les classes de 1e à 5e année. Tout en donnant des cours l’après-midi, elle suit les cours d’Émilia Gélinas (soeur Madeleine du Calvaire) pendant deux ans. Elle est ensuite envoyée aux Beaux-Arts, à Québec. Elle entre le 1er novembre 1956, en tenue de sœur, sur les bancs des Beaux-Arts, dans la classe de Jean-Paul Lemieux. Elle suit ses cours aux Beaux-Arts pendant 4 ans, puis une année supplémentaire pour devenir professeure. 


En 1960, soeur Jeanne Vanasse commence à enseigner le dessin dans des cours privés. À l’occasion de la construction de la nouvelle chapelle, les autorités de la communauté lui demandent d’en dessiner des vitraux. Jeanne Vanasse répond par l’affirmative, encouragée par son professeur de vitrail, «quand on est jeune, on ne se rend pas compte», dit-elle. Elle commence ses dessins dès 1960 et la réalisation s’étale de 1962 à 1966. En parallèle, elle commence à faire des expositions de peinture et gravure. 


En 1967, le ministère de l’Éducation lance une enquête sur l’enseignement des arts. Jeanne Vanasse rédige un mémoire sur les arts visuels, tandis que soeur Aline Martin se charge de celui concernant l’enseignement musical. La même année se tient l’exposition universelle de Montréal, événement d’importance pour le Québec. Soeur Jeanne Vanasse y rencontre une danseuse venant d’Inde qui lui inspire de nouvelles perspectives artistiques. Pour elle, le but des arts est d’ouvrir l’esprit au monde. Le moment est venu pour les religieuses d’ouvrir leurs horizons et de voyager en Europe. Sœur Vanasse est enseignante au CÉGEP de Trois-Rivières, qui participe financièrement aux voyages d’études. Elle séjourne en France, en Espagne, en Italie, pour visiter des musées, des sites historiques, aussi diversifiés que les églises romanes ou bien encore les grottes de Lascaux, elle visite aussi des galeries d’art. Elle suit un stage de gravure en Suisse. Cette période qui suit Vatican II est aussi, pour Jeanne Vanasse, une période d’interrogation concernant son engagement religieux. Sa peinture de l’époque en est le reflet : ses sujets sont sombres, tout comme sa peinture. Puis, elle fait une retraite au cours de laquelle la lumière se fait en elle. Depuis, ses tableaux ont retrouvé la couleur. 


Jeanne Vanasse s’intéresse à l’art optique et à la mise en « signes » de contes traditionnels. Elle prend sa retraite du CÉGEP en 1988 et, depuis, elle n’a cessé de peindre et d’exposer ses oeuvres, tout en continuant d’enseigner son art dans des ateliers pour adultes. Sa dernière série de tableaux a pour thème le Cantique des Cantiques.

Localisation

Municipalité: Nicolet
Région administrative: 17 Centre-du-Québec
MRC: Nicolet-Yamaska
Lieu: Nicolet, 251, rue Saint-Jean-Baptiste, Nicolet, J3T 1X9
Téléphone: (819) 293-2011
Télécopieur: (819) 293-5458
Site Web: http://www.sasv.ca/

Source

Soeur Jeanne Vanasse
Lien avec la pratique : Soeur Jeanne Vanasse a enseigné les arts visuels.

Enquêteurs : Maude Redmond-Morrissette, Isabelle Becuywe
Date d'entrevue : 13 janvier 2010

Fiches associées


Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: