La bénédiction des véhicules au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de pratique cérémonielle ou cultuelle

La bénédiction des véhicules au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Trois-Rivières
Paroisse, congrégation ou équivalent: Diocèse de Trois-Rivières

Classé sous Pratique religieuse (9300), Pratique rituelle (9320), Rite de sollicitation (9325).

Historique général


Le complexe du sanctuaire de Notre-Dame du Cap
© IPIR 2010, soumis à copyright

La pratique de la bénédiction est citée dans la Bible et elle a été initiée par Dieu, qui a béni l'humanité dès sa création. « Bene dicte », en latin, signifie « dire du bien ». Jésus aussi a béni et cette pratique s'est perpétuée. Ainsi, l'acte de la bénédiction est une manière de rendre grâce à Dieu en retour du geste qu'il a posé en notre faveur.
Tout peut être béni: les personnes, les animaux, et les choses. Les choses fabriquées par l'homme sont bénies parce qu'on les utilise. Un engagement accompagne ce geste, un engagement voulant qu'on se conduise dignement en réponse à cette faveur, c'est-à-dire qu'on prend soin de l'objet béni et qu'on agisse de manière responsable dans l'usage qu'on en fait. À mesure que l'homme prend le dessus sur le cosmos, il a tendance à oublier Dieu. Cependant, l'homme n'est pas maître de tous les événements. Le danger de la route, par exemple, nous rappelle cette absence de contrôle et notre fragilité. La bénédiction des véhicules (automobiles, motos) est pratiquée au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap depuis les années 1930.

Description


Le Père Aubin
© IPIR 2010, soumis à copyright

La pratique de la bénédiction des autos fait partie d'une dévotion populaire plus ancienne, invoquée en faveur de saint Christophe, patron des automobilistes. Le courant Nouvel Âge, ou « New Age » a amené une autre dévotion en faveur des anges de la route. Ainsi, beaucoup de gens se rendent au Sanctuaire pour faire bénir leur véhicule, mais aussi une représentation de saint Christophe ou de l'ange de la route. Selon le père Aubin, il incombe au pasteur de faire le lien entre ces objets de dévotion populaire et la foi au Seigneur. La bénédiction se fait essentiellement au mois de mai, durant la saison des déplacements et des voyages. Cependant, les gens viennent aussi individuellement tout au long de l'année, après avoir acheté une nouvelle voiture.
La bénédiction comprend une série de gestes rituels. Elle commence par une salutation, comme dans toute rencontre. Ensuite, le prêtre précise son geste: il bénit les personnes et reconnaît la présence de Dieu dans cet acte. Il demande à Dieu de protéger la personne, qui, elle, devra en retour agir de manière responsable. Enfin, il verse un peu d'eau bénite sur la personne, asperge le véhicule et fait un signe de croix.
Voici la prière du voyageur, selon le père Aubin:
« Seigneur Jésus, tu marches avec moi tous les jours
Tu me conduis, tu me guides.
Rappelle-moi à travers la création la beauté de ta présence
Que je reconnaisse ton visage dans les frères et soeurs que je rencontre
Permets-moi d'être prudent dans mes déplacements sur les chemins qui s'ouvrent à moi.
Que ta joie m'envahisse en sachant que je suis toujours sous ta protection ».
Aujourd'hui, le jour spécial consacré à la bénédiction des autos comprend aussi un rassemblement communautaire dans la chapelle du sanctuaire avant la bénédiction individuelle.

Localisation

Municipalité: Trois-Rivières
Région administrative: 04 Mauricie
Lieu: Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, 626, Rue Notre-Dame Est, Trois-Rivières, G8T 4G9
Téléphone: 819-374-2441
Site Web: http://www.sanctuaire-ndc.ca

Source

Père Hervé Aubin
Titre, rôle et fonction : Le père Aubin est prêtre de la congrégation des prêtres de Marie Immaculée. Il est entré chez les oblats en 1954. Il a été ordonné en 1960 et il oeuvre au sanctuaire depuis 47 ans. Il a travaillé à l'organisation, la prédication et la pastorale générale au sanctuaire auprès des pèlerins, mais il a aussi été directeur de la revue du sanctuaire et a travaillé au studio d'enregistrement du sanctuaire.
Lien avec la pratique : Prêtre au sanctuaire, le père Aubin est également présent au kiosque des bénédictions pour bénir les personnes qui en font la demande. Il participe également à la bénédiction des automobiles.

Enquêteurs : Marie Renier, Imre Nogradi
Date d'entrevue : 15 juin 2010

Fiches associées

  • La dévotion populaire au Sanctuaire de Notre-Dame-du-Cap

    Comme dans tout lieu de pèlerinage, le sanctuaire est un lieu de dévotion populaire reconnu comme un lieu d'espérance et de paix. Les gens aiment venir y poser des gestes simples auxquels ils accordent une signification particulière. Les pèlerins vivent ici un sentiment de [...]

Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: