L'habit religieux des Petites Franciscaines de Marie — Le patrimoine immatériel religieux du Québec

Récit de pratique culturelle

L'habit religieux des Petites Franciscaines de Marie

Tradition: Christianisme
Appartenance: Catholicisme (rite latin)
Diocèse, association ou regroupement: Diocèse de Québec
Communauté religieuse: Petites Franciscaines de Marie

Classé sous Organisation religieuse (9200), Communauté (9240), Pratique vestimentaire (9243).

Historique général


Le costume des Petites Franciscaines de Marie
© Archives Petites Franciscaines de Marie, soumis à copyright

En 1889, lorsque le curé Brouillet met en place un orphelinat à Worcester, au Massachusetts, les jeunes filles qui y travaillent portent le costume des tertiaires franciscaines. En 1891, l'évêque du diocèse leur demande cependant de ne plus porter ce costume puisqu'elles ne font pas partie d’une communauté religieuse.
Ce n'est qu'au moment de la fondation de l’ordre des Petites Franciscaines de Marie que la communauté adopte son propre habit religieux. Celui-ci s’inspire à la fois du costume porté par les missionnaires franciscaines de Marie et de l'habit des tertiaires franciscaines. En 1965, avec Vatican II, ce costume sera modifié et, jusqu'à la fin des années 1960, plusieurs autres changements y sont apportés.
Plus tard, la communauté adopte le port du costume séculier aux couleurs franciscaines : blanc, beige et brun. Ainsi, les religieuses de la congrégation ont plus de liberté dans le choix de leurs vêtements, à condition que ceux-ci respectent les couleurs de la communauté.

Description


Cérémonie de la prise d'habit chez les Petites Franciscaines de Marie
© Archives Petites Franciscaines de Marie, soumis à copyright

Quand elles adoptent leur costume officiel, en 1892, les Petites Franciscaines de Marie établissent également le costume des novices. Ce dernier ressemble à celui des professes perpétuelles, sauf qu’il est accompagné d’un voile blanc plutôt que d’une croix. Lorsqu’elles portaient encore le costume traditionnel, les religieuses revêtaient quotidiennement les différents éléments de leur habit selon un ordre précis. Elles mettaient d’abord un bonnet blanc à cinq plis correspondant aux cinq plaies du Christ. Il était tenu en place par trois épingles représentant les trois clous de Jésus sur la croix. Une coiffe et un autre grand bonnet étaient ensuite ajoutés. Puis, les religieuses revêtaient deux jupons et une tunique noire. Par-dessus leur tunique, un cordon blanc était porté à la taille. Les trois nœuds au bout de ce cordon symbolisaient les vœux prononcés par chaque religieuse (chasteté, pauvreté et obéissance). La couronne franciscaine était portée à gauche de la taille et la croix reçue lors de la profession solennelle se passait au cou. Finalement, les religieuses se coiffaient du dernier élément de leur costume, un voile noir.

Les Petites Franciscaines de Marie travaillaient principalement dans des hôpitaux, des orphelinats et des établissements scolaires, leur costume était adapté afin de ne pas les gêner durant leur travail. Le même costume était porté toute l’année, sauf pour les religieuses missionnaires à Madagascar. La température y étant beaucoup plus chaude qu'au Québec, les sœurs portaient plutôt un costume composé essentiellement d'une tunique blanche légère et d'un voile blanc. À la suite de Vatican II, les religieuses de la communauté ont graduellement abandonné le costume traditionnel au profit de vêtements laïcs.

Localisation

Municipalité: Baie-Saint-Paul
Région administrative: 03 Capitale-Nationale
Lieu: Maison mère, 63, rue Ambroise-Fafard, Baie-Saint-Paul, G3Z 2J7
Téléphone: 418-435-3520
Télécopieur: 418-435-5318
Site Web: http://www.espacemusealpfm.com

Source

Soeur Irène Deshaies
Lien avec la pratique : Sœur Irène Deshaies fait son entrée au postulat des Petites Franciscaines de Marie en 1945. Elle a fait carrière pendant 27 ans dans le milieu de l'enseignement. Elle a toujours eu un talent pour la couture, ce qui lui a permis de réparer les habits religieux de ses consœurs.

Enquêteurs : Roseline Bouchard, Maude Redmond Morissette
Date d'entrevue : 11 février 2010

Fiches associées

  • La couronne franciscaine

    La récitation de la couronne franciscaine débute par une prière préparatoire à la gloire de Marie. Elle est suivie de sept dizaines de « Je vous salue Marie » séparées de « Notre Père ». Ces prières sont récitées en méditant sur les [...]

Partenaires

La réalisation de l’Inventaire du patrimoine immatériel religieux a été rendue possible grâce à l’appui de six partenaires: